« GÉOPOÉTIQUE : DÉRIVES et TERRITOIRES »
Exposition d’artefacts, de traces et d’indices du travail des équipes
de la de la troisième édition du Festival Trafic’Ar t
Du 6 octobre au 13 novembre 2005

Communiqué de presse

Diffusion

Lors de cette édition de Trafic’Art, le « territoire » était au coeur de la réflexion artistique. Les performances, manoeuvres et interventions réalisées et parsemées durant l’été sur notre territoire ont fait du chemin... et nous vous suggérons d’en suivre les traces.


«
JE SUIS NÉ(E) EN... »
Claudine Cotton (Saguenay) a capté des images reflétant ces « quelques jours pour se souvenir » au Cimetière St-François-Xavier et nous abreuvera de sa poésie visuelle de «simple vivante».

Pièce supplémentaire #19 (Parfois)
Dans le troisième récit vidéo de ce projet, Dominique Angel relate son passage en notre territoire... Espace, nature, solitude. L’urbain français jongle avec les mots, l’image et... l’absurde !

Le passage de la Grande Ourse
Reno remue ciel et rivière, touche aux étoiles et les ramène sur terre. Captée par Noémie Payant-Hébert, l’aventure au Nord du 51° aura servi : La rivière ne mourra pas, elle prendra sa place dans le cosmos.

«
LA VOLÉE DE DÉRIVE DE L'AUTRE SKAGAHMEN »
Daniel Dutil, Diane Laurier (Saguenay)
Une aile de glace fond. Elle laisse derrière elle des traces d’histoires gravées dans des regards qui passent à la dérive, telle la migration des oies sauvages... C’est l’autre «Skagahmen» de Daniel Dutil et Diane Laurier.

L’épioutil
Une chaise sans fond invite les étrangers à venir observer, sans préjugés, une cité grouillante. De la ruche à la rue, Yves Tremblay, secoue la société des «entre-deux-mondes», des «entre-deux-chaises» et nous rappelle que la contamination est imminente.

«
TERRITOIRES TRANSMISSIBLES »
Guy Blackburn et Marie-Ange Thériault
Dans ce projet qui sert à provoquer une superposition métaphorique du génétique et du géographique, Guy Blackburn et Marie-Ange Thériault présentent deux aventures poétiques impossibles.

« L’ILE À L'ENVERS »
Jocelyn Maltais, Alain Laroche (Alma)
marquent le passage des premiers colons jeannois en exposant des poches de jute remplies de pierres personnifiant les 5 tacons sites réalisés, cette été, sur les routes d’eau dans le cadre du grand « projet ouananiche » d’Interaction Qui.

«
OS BRÛLÉ »
Michaël La Chance,
Cindy Dumais (Saguenay)
L’os brûle. Le corps renoue avec son intériorité, la parole devient action. Michaël Lachance et Cindy Dumais nous rapprochent des pratiques anciennes de la scapulomancie (divination par les ossements). Au menu : Poésies, performances... et traces de suie.

Mission photographique
Michel Campeau a marqué le démantèlement de l’usine d’Abitibi-Consolidated de la Baie. Symbole d’une région ressource qui se perd, d’un rêve qui s’éteint, d’un monument qui ne sombrera pas dans l’oubli.

«
THÉÀTRE D'OMBRES »
Carl Bouchard, Martin Dufrasne (Saguenay) nous livrent leurs piles de dossiers d’artiste, créés par leurs «portageurs», dans le but de meubler la très convoitée plate forme de l’art contemporain international et ainsi tenter une avancée sur le territoire de leur devenir artistique.

Territoire. Espace de survie
Ces photos de Nadia Bertrand, improvisées dans les rue de Toronto, évoquent parfois l’absurde, parfois l’inconfort, parfois le comique. L’objet de survie se mêle à la vie, au quotidien de «n’importe qui».

- 30 -

Vers le haut

Sources :
art@sequence.qc.ca

SÉQUENCE
132, rue Racine est, C.P. 442 Saguenay QC G7H 1R1


Logo de Séquence

..

Logo Galerie Séquence

Partenariat avec www.sagamie.org


Dernière révision : 22 mai 2006

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre