" À L'INSU DES OBJETS "
une exposition de fin de maîtrise en art d'
Ane-Marie Fortin

du 11 au 27 février 2003

« Lorsqu'un objet me fascine, que sa forme et sa matérialité m'attirent, je m'attarde à questionner son existence formelle sans référence utilitaire. Il m'apparaît alors percevoir cet objet, et je désire en douter. »

« L'empreinte, la trace, la répétition, l'opposition, la dissemblance, et enfin la recontextualisation sont des figures perçues de manière récurrente dans l'élaboration de mon processus de création. Par l'insertion de l'incertitude ou de la contradiction, chacune de ces figures active des tensions et contribue à décaler légèrement le sens des objets. Elles sont utilisées comme les instruments d'un processus au cours duquel je m'emploie à aménager un intervalle où je pose les objets dans un équilibre précaire, entre la limite du réel et de la fiction. Entre l'objectivité à laquelle je prétends et la subjectivité à laquelle me renvoie mon individualité, je tente de construire un espace pour l'autre. Comme un défi lancé à l'imaginaire sclérosé par un réel trop défini, refusant de créer une autre scène, je recherche plutôt un espace neutre où le sens des choses pourrait être réinventé. »

Les préoccupations artistiques d'Ane-Marie Fortin s'articulent autour de sa fascination pour le potentiel sensible et esthétique que renferme la plasticité des objets du quotidien. Son travail s'élabore à partir d'objets définis et limités par leur fin " fonctionnelle " que l'artiste s'emploie à détourner. Comme un moyen de soustraire l'objet au réel, de l'extraire du quotidien, elle transforme sa fonction utilitaire en fiction (fonction imaginaire). Elle interroge le sens d'un objet du quotidien défini par la fonction qu'il remplit dans le réel. Comment celui-ci peut-il être détourné au cours d'un processus de reproduction et en quoi son rôle peut-il se voir redéfini par sa mise en espace dans le contexte de l'art? Ce questionnement a mené Ane-Marie Fortin à entreprendre une production d'objets par laquelle elle cherche à transgresser les conventions qui les déterminent par leur fonction utilitaire.

L'exposition d'Ane-Marie Fortin a reçu le soutien financier
du
Conseil des Arts du Maurier

VERNISSAGE

Mercredi 12 février 2003 à 17 h

La galerie est ouverte du mardi au vendredi de 11 à 16 heures
et les samedi 15 et dimanche 16 de 12 h à 16 h.

-30-


Source :
Galerie l'Oeuvre de l'Autre
Courriel : odeautre@uqac.ca
Service de l'information
et des relations publiques de l'U.Q.A.C.

Galerie l'Oeuvre de l'Autre

555, boul. de l'Université

Saguenay QC G7H 2B1 Canada

- Tél. : (418) 545-5011, poste 4718

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 8 janvier 2007

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre