« SCULPTURES CREUSES ET PETITES PROFONDEURS »
Installation de Catherine Longpré
Du 29 mars au 14 avril 2006

La vue caresse la surface, les yeux palpent et soupèsent les objets, le regard pénètre les creux et les cavités ; le visible touche. Comme un doigt, l'image traverse le corps et frôle la pellicule interne, résonne et prend son sens perçu de l'intérieur. La peau est ce qu'il y a de plus profond en nous déclare Valery, car malgré son apparence, elle est réversible et couvre un monde de sensations invisibles et d'idées enfouies dans l'imagination.

Sculptures creuses et petites profondeurs est une installation poétique qui dévoile des formes et autres curiosités inspirées d'une variété de profondeurs possibles, celle du rêve, du secret, du monde vivant et de l'organisme. Placées sur des tables lumineuses, les pièces révèlent leur intimité selon l'opacité de la matière, témoignent du passage d'un contenu, qui laisse sa trace, par l'enveloppe, le nid, la coquille vide. Le spectateur fouille des yeux les petits espaces, les scrute et les devine mais peut également faire l'expérience en pénétrant les structures conçus pour son corps seul, qui l'abrite ou prend forme sous la pression délicate du bras qui écarte les membranes flexibles pour se frayer un chemin dans la composition de tissu. Du dessin à l'installation, les cires, latex, textiles et croquis exhibent leurs mailles, coulisses et hachures fondement de leur structure du processus de l'édification. L'exposition suggère un voyage entre l'intérieur et l'extérieur, le minuscule et le très grand, le visible et l'invisible.

La démarche s'inspire du sensible, du monde vivant, notamment celui de la nature, du corps humain et de la perception de celui-ci, par lui-même, par autrui et dans son environnement. Elle porte une attention particulière aux ambiances et à ce qui caractérise l'immatériel; les ombres, les reflets, l'air, l'espace, la transparence et les émotions véhiculées par les sensations. L'installation offre au spectateur la possibilité de pénétrer dans l'œuvre, de l'explorer et de s'abandonner aux plaisirs de la sensation. Le travail cherche à démontrer la multitude d'interprétation et de perception d'une réalité corporelle dans un espace.

Bachelière en Fines Arts de l'Université Bishop's de Lennoxville, Catherine Longpré vit et travail en Estrie. Elle se consacre présentement à un mémoire de maîtrise en Arts Visuels de l'Université du Québec à Chicoutimi. L'artiste a réalisé et collaboré à plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec..

Vernissage le mercredi 29 mars à 17 h.

La galerie est ouverte du lundi au vendredi de 11 à 16 heures

- 30 -


Source :
Mme Nathalie Villeneuve
Coordonnatrice
à la Galerie l'Oeuvre de l'Autre

555, boul. de l'Université
Saguenay QC G7H 2B1 Canada
- Tél. : (418) 545-5011, poste 4718

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 6 janvier 2007

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre