Diffusion immédiate

Logo Le LOBE présente


Louis FORTIER
« CASSE-GUEULE »
Une méthode pour se ressaisir en cas d’absence
Résidence : 13 octobre au 13novembre 2009

Vernissage. vendredi 7 février à 17 h / Exposition. du 7 mai au 29 mai 2010


Le Lobe est fier d’accueillir l’exposition de Louis FORTIER créée en résidence à l’automne dernier dans le brouhaha des rénovations. Nous le recevons maintenant dans le nouveau Lobe afin qu’il puisse nous présenter (enfin) sa Méthode pour se ressaisir en cas d’absence.


Pensées furtives, traces résiduelles, moules abandonnés. Contrairement au lieu d’exposition, l’atelier est un espace habité, vivant, transitoire et, de surcroît, un espace lié à l’émergence perpétuelle. Dans le cadre de la résidence, pousser encore plus loin cette logique, mettre l’accent sur la démarche plutôt que sur son résultat, faire ressortir la nature processuelle de la démarche.

Depuis une dizaine d’années, le travail en sculpture de Louis FORTIER consiste à examiner ses états d’âmes à la lueur des contours de son visage. Au départ, les métamorphoses s’effectuent à partir d’une réplique exacte de son anatomie. FORTIER joue à déplacer les « fondements » de son identité dans une tentative de traduire les accidents de la vie courante, la fugacité de l’existence et, plus indiciblement peut-être, les pensées furtives qui jalonnent le temps passé dans l’atelier.

Le projet réalisé au Lobe à l’automne dernier a vraiment agi comme un temps de recul ou de réflexion sur la pratique artistique de FORTIER. De son propre aveu, l’artiste a tenté d’exacerber les notions de temporalité qui traversent sa production. On assiste à un travail d’introspection dans lequel l’absurde prend une grande place : ici, des tableaux d’étapes tentent de cerner une fois pour toutes un processus de création qui repose sur le circonstanciel, l’accident, la surprise. Là, des schémas et des cartes topographiques présentant des explications impossibles nous entretiennent sur les motivations, doutes et errances qui accompagnent l’acte de créer.

Le temps de cette exposition, l’espace de la galerie prend des allures de classe d’écoliers. L’idée de la classe pointe bien sûr l’établissement dans lequel Le Lobe se situe, mais agit en même temps comme prétexte à investir le pupitre d’enfance sur lequel l’artiste fit ses premiers devoirs de même que ses premiers dessins. Utilisé ici comme instrument multitâche, il est à la fois lieu de la rêverie et lieu de la gifle. Le dispositif casse-gueule, comme FORTIER le nomme, sert à redresser la mollesse endémique de son matériau de prédilection, la cire.

L’artiste joue tantôt le rôle de l’élève indiscipliné, tantôt celui du prof autoritaire : l’élève rêvasse dans le fond de son pupitre et barbouille son journal intime pendant que le prof fait défiler au tableau d’affreuses leçons de français. FORTIER revisite ces années de formation, y excavant quelques souvenirs tout en soulignant l’inévitable effacement qu’engendre le passage du temps.
Louis FORTIER vit à Montréal. Il a obtenu un baccalauréat à l’Université Laval et a complété une maîtrise en arts visuels en 1994 à l’UQAM. Il a participé à plusieurs expositions individuelles et collectives. Il faisait partie de l’exposition La Tête au ventre présentée à Leonard & Bina Ellen Gallery à l’hiver 2007 et a pris part à l’exposition Hot Wax, qui s’est tenue à The Rooms Provincial Art Gallery (St.John, TNL) à l’automne de la même année. En 2009, FORTIER était de C’est Arrivé près de chez vous. L’art actuel à Québec au Musée du Québec . Plusieurs fois boursier du CALQ et du CAC, son travail a fait l’objet d’un dossier porte-folio dans la revue Spirale en 2008. Ses œuvres font partie de la collection du Musée National des Beaux-Arts du Québec ainsi que de quelques collections corporatives et privées. FORTIER est représenté par la galerie Donald Browne de Montréal. Il y présentait à l’automne dernier l’exposition César et moi. Son travail en atelier a fait l’objet cet hiver d’un épisode de Vente de garage télédiffusé sur ARTV.

La galerie est ouverte du mardi au samedi de midi à 17 h et sur rendez-vous.

- 30 -

Source :
Coordonnatrice : Christine Gauthier
lelobe@videotron.ca

Logo Le LOBE
Tél. & Téléc. : (418) 690-3182


Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 30 avril 2010

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre