Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Samedi le 23 novembre 2002

par France Paradis
journaliste

Échanges entre les centres d'artistes
LANGAGE PLUS ET LA RÉGION DE L'ALSACE SE COURTISENT

Titre Langage Plus(Alma FP) - La direction de la Galerie Langage Plus recevait cette semaine deux influents représentants culturels de la région de l'Alsace en France pour consolider la relation culturelle afin de créer des échanges avec des centres d'artistes.

Francis Gelin, directeur général de l'agence culturelle d'Alsace et Pascal Neveux, directeur du Fonds régional d'art contemporain d'Alsace, étaient au Québec pour une mission culturelle. À leur agenda, ils avaient des rencontres à Montréal et une autre... à Alma, avec la direction de Langage Plus.

Originaires de la plus petite région de France avec 1,3 million d'habitants, les deux représentants de l'Alsace voient beaucoup d'affinités entre leur région et la nôtre. Notamment, ils envient une structure comme celle de la Galerie Langage plus, un centre d'artiste dans le vrai sens du terme et qui jouit d'une réputation qui dépasse largement le Québec et qui est déjà très connue en France.

Photo

Dans l'environnement de la Galerie Langage Plus, on retrouve Myriam Plourde, coordonnatrice générale; Francis Gelin, directeur général de l'agence culturelle d'Alsace; Alyn Ouellet, président de la Galerie Langage Plus et Pascal Neveux, directeur du Fonds régional d'art contemporain d Alsace.

© Photo : France Paradis

C'est d'ailleurs via l'Office Franco Québécois que les démarches se font pour favoriser l'échange culturel entre la France et le Québec.
« Ce que l'on vise avant tout, ce n'est pas l'échange d'œuvres qui ne donnent que des expositions statiques. On vise davantage l'échange d'artistes qui viendraient ici en résidence pour produire leurs œuvres », souligne Alyn Ouellet, président de Langage Plus.

En fait, depuis quelques années, la galerie a beaucoup développé ce concept d'artiste en résidence, ce qui permet de voir l'artiste à l'œuvre, de mieux saisir son travail et de voir évoluer sa création.

Ce genre de présence donne également l'occasion d'augmenter le nombre de visite en groupe alors que des élèves sont intéressés à rencontrer les artistes en résidence pour discuter de l'art et de sa réalisation.

Si à Montréal, les représentants d'Alsace travailleront sur le dossier des autres formes d'art à Alma, c'est tout le volet des arts visuels qui intéresse.

Bien pourvue en équipements culturels divers, la région d'Alsace veut s'ouvrir davantage sur le monde et en passant par la Galerie Langage Plus, il y a là une ouverture intéressante autant pour les artistes alsaciens que régionaux.

Langage Plus et les représentants d'Alsace entretiennent des relations « d'affaires » depuis un an. La visite ici de ces deux représentants constitue une étape fondamentale de la mise en place d'un protocole d'échanges d'artistes qui est plus que prometteur.

Notamment, les discussions de cette semaine portaient entre autres sur les thématiques et les domaines de l'art qui seraient au centre de ces échanges réservés notamment aux jeunes créateurs d'ici et d'Alsace.

Les deux groupes voient très bien qu'il y a une forte volonté politique d'échanges entre le Québec et la France au plan de la coopération et économique. On veut étendre ces échanges au plan culturel.

Sans vouloir s'avancer davantage, Alyn Ouellet de Langage Plus s'attend que cette démarche puisse avoir des retombées positives dès le début de 2003. C'est à suivre.

Source :
© France Paradis, journaliste

Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean

Logo Transcontinental
Samedi le 23 novembre 2002 - page 22

Courriel : redaction_alma@transcontinental.ca