Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Samedi le 4 mai 2002

par France Paradis
journaliste

Comédie musicale bénéfice
" Les Rosalies " prennent d'assaut le Mont Lac-Vert

ALMA (FP) - Un coup de cœur pour le théâtre mais aussi et surtout, un coup de cœur au bénéfice de deux causes humanitaires, le cancer et l'autisme. C'est l'esprit qui anime la troupe de théâtre d'Hébertville qui se prépare à présenter au théâtre du Mont Lac-Vert, les 7, 8 et 9 juin, la super comédie musicale Les Rosalies, alias Les Nonnes.
« Les gens vont penser : une comédie musicale à Hébertville, ça ne se peut pas ? Oui ça se peut... et depuis un an, on a tout mis en œuvre pour réaliser de façon professionnelle cette pièce. I1 y a 10 ans, j'avais vu à Alma la pièce Les Nonnes et j'avais le goût de la jouer. Avec les adaptations qu'on en a fait, la pièce est devenue Les Rosalies, avec une couleur typiquement locale mais la même qualité professionnelle », lance avec enthousiasme Annie Deschênes, la réalisatrice et l'âme de ce projet.
Elle voulait faire du théâtre, pour le plaisir de réaliser quelque chose de grand. Elle même déjà touchée par le cancer, Annie Deschênes a décidé de faire de cette comédie musicale une activité bénéfice alors que 100 % des revenus seront versés à deux causes, soit la Société canadienne du cancer et l'Association régionale des personnes souffrant d'Autisme.

Toute l'équipe des Rosalies, soit Martine Émond, narratrice; Annie Deschênes, réalisatrice, ainsi que les comédiennes Cuylaine Néron, Pauline Potvin, Monick Larouche, Lucie Tremblay et Sandra Brisson.

(© Photo : france Paradis)

Un rêve
Annie Deschênes a fait ses armes au théâtre sous la gouverne de Thérèse Richard qui dirige la troupe de théâtre d'Hébertville depuis de nombreuses années. En quelque sorte, avec Les Rosalies Annie Deschênes prend la relève. « J'ai demandé plusieurs conseils à Madame Richard qui m'a guidé pour monter une pièce qui a une personnalité qui est mienne, un produit 100 % local. Ainsi, le texte original des Nonnes a été adapté pour en devenir Les Rosalies, un titre qui a d'ailleurs été proposé par Madame Richard elle-même », souligne la réalisatrice.

Voyant vivre ses personnages dans sa tête, elle a choisi une à une les 5 comédiennes qui se partagent les rôles de Soeur Marie-Pauline (Pauline Potvin), Soeur Jacques-Henri (Monick Larouche), Soeur Lilianne (Sandra Brisson), Soeur Oubliette (Lucie Tremblay) de même que la Mère Supérieure (Guylaine Néron). Martine Émond agira comme narratrice.

« On a travaillé comme des professionnels, incluant la musique et les chansons enregistrées en studio. Et après un an de travail, nous sommes à raffiner la présentation pour la grande première et les gens vont être agréablement surpris de voir et entendre la qualité », avance Annie Deschênes.

I1 s'agit d'une production 100 % locale, incluant les costumes et les décors et rien n'a été négligé pour que les spectateurs en aient plein la vue et les oreilles au théâtre du Mont LacVert.

« C'est du bénévolat à 100 %. On le fait pour l'amour du théâtre et pour les causes humanitaires que nous soutenons. Il ne nous manque maintenant que le support du public. Également, j'espère que nous pourrons aussi jouer cette pièce ailleurs. Le produit est complet », souhaite Annie Deschênes.

La pièce Les Rosalies sera donc présentée au théâtre du Mont Lac-Vert les 7, 8 et 9 juin, à compter de 20 h 30. Les billets sont au coût de 10 $ (en quantité limitée) et des reçus d'impôt seront émis sur demande, attendu que la totalité de la vente des billets sera remise aux deux organismes soutenus.



Source :
© France Paradis, journaliste

Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean

Logo Transcontinental
Samedi le 4 mai 2002 - page 43

Courriel : redaction_alma@transcontinental.ca