Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Samedi le 23 février 2002

par France Paradis
journaliste

La Fondation Alexis-le-Trotteur
UNE PREMIÈRE TRANCHE DE 3 200 $

logo de la Fondation Alexis-le-TrotteurALMA (FP) - Les dirigeants de la Fondation Alexis-le-Trotteur ont dévoilé cette semaine les trois volets de son programme de bourses 2002 offert au milieu des arts et de la culture du secteur Lac-St-Jean Est. Ainsi, pour cette grande première, un total de 3 200 $ est disponible sous forme de bourses.

Il s'agit d'une grande première régionale alors qu'un fonds de bourse consacre une partie de son argent à subvenir à des projets qui émanent du milieu des arts et de la culture. Il s'agit de projets qui n'ont pas trouvé de financement auprès d'organismes gouvernementaux tels le Conseil des arts et des lettres du Québec et/ou le Conseil des arts du Canada.

« Quand en octobre dernier, nous avons fait part de la création de la Fondation Alexis-le-Trotteur, plusieurs ont oublié qu'en plus du volet sportif, nous avions un volet arts et culture. C'est avec un immense plaisir que nous dévoilons aujourd'hui nos engagements dans ce secteur très actif de notre milieu », a tenu à rappeler avec enthousiasme Jean Lefebvre, présidente de la Fondation.
Trois volets
On se rappellera que sur le territoire, il existait une Fondation de l'excellence sportive. Au moment où Ville d'Alma a remis à cette fondation les surplus de quelque 190 000 $ découlant de la tenue de la Finale des jeux du Québec, la ville a demandé que cette fondation modifie son nom et son orientation afin de devenir un fonds pour l'excellence sportive et culturelle.

« Notre Fondation dispose présentement d'un capital de base de 278 000 $ et nous dépensons les intérêts sous forme de bourses à raison de 75 % pour le milieu sportif et 25 % pour le milieu culturel. Cette année, c'est donc une somme de 3200 $ dont nous disposons pour le milieu artistique », de poursuivre Jean Lefebvre.

Le fonds des arts et de la culture se divise en trois volets, soit les artistes en formation, les artistes et collectifs d'artistes professionnels et les organismes culturels.

« Donc, ce programme de bourses s'adresse principalement aux artistes en formation qui ont démontré par leurs engagements artistiques hors cadres scolaires un réel souci d'excellence, aux artistes et aux collectifs d'artistes professionnels de la relève n'ayant pas encore recu d'aide du gouvernement et aux organismes culturels désirant diffuser dans un contexte professionnel les jeunes artistes de notre milieu », explique pour sa part Alain Laroche, membre du conseil d'administration de la Fondation à titre de représentant du milieu culturel.
Comité de sélection
Alain Laroche demeure convaincu de la vivacité de notre milieu artistique et culturel et s'attend à une forte demande. Ce dernier siègera d'ailleurs sur le comité de sélection qui, au besoin, s'adjoindra des spécialistes du milieu pour analyser les dossiers de candidature et accorder les bourses aux projets les plus prometteurs.

Les jeunes artistes ont donc jusqu'au 19 avril, à 16 h 30, pour présenter leur demande de bourse. Les formulaires d'inscription sont disponibles auprès du secrétariat ou de la centrale d'équipement du Service des loisirs d'Alma, au Centre MarioTremblay.

« Bien sûr que les sommes disponibles pour ce programme de bourses sont modestes mais le conseil d'administration de la Fondation Alexis-le-Trotteur étudie actuellement différents scénarios de campagne de financement qui permettront d'augmenter le fonds spécifique accordé au domaine des arts », de conclure le président Jean Lefebvre.

Source :
© France Paradis, journaliste

Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean

Logo Transcontinental
Samedi le 23 février 2002 - page 16

Courriel : redaction_alma@transcontinental.ca