Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Dimanche le 24 novembre 2001

par France Paradis
journaliste

Une campagne de financement de 500 000 $
« UN TOIT POUR LA SOCIÉTÉ D'HISTOIRE »

ALMA (FP) - Avec comme président d'honneur, le populaire comédien Michel Côté et Jean-Claude Lindsay comme vice-président aux commandites, on a procédé jeudi au lancement de la campagne de levée de fonds afin de recueillir quelque 500 000 $, soit la participation financière du milieu pour la construction de la Maison des bâtisseurs, au coût de 2,6 millions et qui abritera les locaux de la Société d'histoire du Lac-St-Jean.

Avec un brin de folie et le slogan «Bleuet un jour, bleuet toujours ». Michel Côté s'est lancé corps et âme dans son rôle de président d'honneur.

Un toit pour la SHL

Le président de la Société d'histoire, Michel Brassard, le comédien Michel Côté, président d'honneur de la campagne de levée de fonds et Jean-Claude Lindsay, vice-président aux commandites, affichent un optimiste débordant pour atteindre l'objectif de 500 000 $ de la campagne de financement pour la construction de la Maison des bâtisseurs.

(Photo: France Paradis)

« Dans tous les pays du monde et à toutes les époques, on remarque l'évolution d'une communauté le jour où elle exprime le désir de suspendre le temps pour prendre conscience de son identité, c'est-à-dire de son passé, de son présent et conséquemment de son avenir. La SHL porte admirablement cette mission et contribue par ses actions à immortaliser les traces qui forgent la mémoire collective des Jeannoises et des Jeannois », a lancé Michel Côté en soulignant l'enthousiasme qui l'anime en acceptant de relever ce défi avec les gens du milieu.

Le projet

Le président de la Société d'histoire, Michel Brassard, a longuement expliqué le pourquoi de la réalisation de ce projet qui sommeille dans la tête des penseurs depuis 1993.

De toute évidence, les actuels locaux de la SHL dans l'édifice Paul Tremblay sont trop petits pour poursuivre adéquatement le travail de l'organisme. De plus, en aucun temps ce bâtiment ne répond aux normes de conservation, ce qui à brève échéance pourrait mettre en péril toute la collection d'archives dc la SHL.

C'est dans cet esprit, avec l'étroite collaboration de Ville d'Alma et de sa société Tourisme Alma que l'on a bâti le grand concept de développement du secteur Isle-Maligne, incluant la réutilisation de l'ancien hôtel de ville de l'endroit qui deviendra cette Maison des bâtisseurs.

Ce concept qui sera réalisé au coût de 2,6 millions $ sera divisé en 4 grands éléments. On retrouvera le
Service d'archives (salle de consultation, magasin d'archives, espace de traitement des archives et un nouveau service de dépôt d'archives); le Service muséal (créneau d'interprétation unique du thème de l'eau, salle d'exposition thématique, salle éducative, boutique, gestion du site); le Service d'aide à la rénovation patrimoniale (service de consultation pour les propriétaires, centre de documentation et matériauthèque, guide de rénovation) ainsi que le Circuit du patrimoine (quartier Isle-Maligne, quartier Riverbend et circuit urbain).

« Il y a quelques semaines, la ministre Diane Lemieux est venue visiter les lieux et elle a été enchantée par le projet. Elle nous a promis une réponse d'ici la fin de l'année », lance avec enthousiasme Michel Brassard pour signifier que le dossier est en très bonne position auprès du gouvernement pour recevoir une aide financière de quelque 2 millions $.

Naturellement, cette aide est conditionnelle à l'implication du milieu mais à ce chapitre, le président Brassard n'a aucun doute du support de la population et des entreprises du secteur pour atteindre l'objectif de la campagne de financement.

Déjà sur un objectif de 500 000 $, la SHL a déjà des engagements pour 100 000 $, soit 20 % de l'objectif qui est déjà atteint.

Source :
© France Paradis, journaliste

Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean

Logo Transcontinental
Dimanche le 24 novembre 2001 - page 3

Courriel : redaction_alma@transcontinental.ca