Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Dimanche le 28 mai 2000

par France Paradis
journaliste

Pour la 11e année au Théâtre de la Dam-en-Terre
Avec «L'amour compte double» on veut poursuivre le succès

DAM-EN-TERRE (FP) - Le théâtre d'été de la Dam-en-Terre en sera à sa 11e saison et avec 1'ardent désir de poursuivre le succès, on a choisit pour 1'été 2000 la pièce «L'amour compte double» de Norm Foster et qui mettra en vedette les comédiens Louise Harvey, René-Edgar Gilbert, Jeff Boudreault et Normand Carrière, avec Serge Thibodeau des Productions Spectrimage comme responsable de la mise en scène.

L'amour compte double

On reconnaît ici les comédiens Normand Carrière, René Edgar Gilbert,
Louise Harvey et Jeff Boudreault, en compagnie du metteur en scéne
et producteur, Serge Thibodeau.

Fidèle au thème de cette année, «Un brin de tolie garanti», le complexe mise sur une pièce qui a déjà fait ses preuves dans d'autres théâtres d'été mais qui n'a jamais été présentée dans la région.

C'est par un coup d'éclat que les comédiens ont fait leur apparition à l'improviste cette semaine lors de la conférence de presse des dirigeants du Complexe de la Dam-en-Terre.

Au moment où personne ne s'y attendait, les comédiens sont entrés dans la salle, costumés, un peu comme des gens qui se seraient trompés de salle. Une fois l'effet et de surprise passé, il était évident que l'on avait affaire à une joyeuse troupe de Joyeux lurons qui sont venus ici à Alma pour faire du théâtre de qualité, s'amuser et amuser le public.

«L'amour compte double», c'est l'histoire de Violette et Gaston qui quittent la ville pour acheter un «Bed & Breakfast» à l'anse à Caron. Mais Gaston s'ennuie de la ville et de son ancienne flamme... Il abandonne donc Violette en pleine campagne. Mais les nouvelles vont vite au village et voilà que débarquent deux valeureux chevaliers prêts à secourir la belle étrangère. Bob et Raymond réussiront-ils à conquérir le coeur de la belle duicinée ?

«C'est une pièce qui parle avant tout des rapports humains, une comédie qui a du coeur», se limite à dire au sujet de la pièce Serge Thibodeau, le metteur en scène.

Cependant, fidèle à la tradition de présenter du théâtre de qualité à la Dam-en-Terre, il promet une nouvelle fois que les gens ne risqueront pas de s'ennuyer.

Pour camper les rôles de ses quatre personnages, Serge Thibodeau est aller chercher quatre comédiens professionnels qui ont une longue expérience.

Pour une, Louise Harvoy, elle en sera à sa 5e saison en continue à Alma. Comédienne, auteure, compositeur, stand up comique, réalisatrice de reportages pour le compte de TQS, Louise Harvey, qui est native de Jonquière, est une personne aux multiples talents.

René-Edgar Gilbert possède plusieurs cordes à son arc. Partois metteur en scène, parfois comédien, on l'a vu dans plusieurs séries à la télévision dont Montréal P.Q. et René Lévesque. Il a joué dans plusieurs dramatiques à la radio et il était notamment de la toute première production théâtrale à la Dam-en-Terre, «Parapsychofolie», il y a 11 ans.

Jeff Boudreault verse quant à lui dans le rire depuis son tout jeune âge, ce qui l'a amené à faire de nombreuses publicités tant à la radio que sur les affiches publicitaires. À la télévision, on l'a vu dans plusieurs émissions populaires comme Retour, Rue l'Espérance, Réscau II, Quatre et demi et Entre Cadieux. Touche à tout, il a joué dans de nombreuses comédies au théâtre, en plus de participer à différents spectacles d'humour.

Finalement, Normand Carrière est un artiste de la scène. Il possède de multiples talents dont celui de comédien, de danseur, de chanteur, de metteur en scène et de chorégraphe. Il a joué dans de nombreuses pièces de théâtre. Il revient tout juste de la prestigieuse tournée «La cage aux follecs». À la télévision, il a été vu dans Quatre et demi et dans Avec un grand A de jeannette Bertrand. Il en est à sa première expérience à la Dam-en-Terre.

Représentations

Cette saison, le programme original prévoit un total de 40 représentations s'étalant du 4 juillet au 26 août. Cependant, déjà, une représentation additionnelle s'est ajoutée pour le dimanche 9 juillet à 16 h.

Pour le théâtre seulement, le prix régulier sera de 22,95 $/personne, taxes incluses. Pour la formule souper/théâtre qui est la plus populaire avec quelque 70 % de l'achalandage l'an dernier, le prix sera de 36,80 $/personne, taxes incluses.

Naturellement, il existe aussi le forfait croisière/souper/théâtre.



Source :
© France Paradis
Journaliste

Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Dimanche le 28 mai 2000 - page 23

Courriel : commentaire@lelacstjean.com