Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Dimanche le 26 mars 2000

par France Paradis
journaliste

Avec «Au 1000 shake»
Génération II récidive avec force...!

ALMA (FP) - Si on parle de la force des théâtres d'été, on doit désormais parler de la force du théâtre de printemps à la Dam-en-Terre alors que la Troupe Génération II s'apprête à présenter à compter du 8 avril prochain sa production 2000, soit la comédie musicale des années 60 «Au 1000 shake», une création originale de l'auteur et professeur de chant Sylvie Doyon.

«
Je crois que nous sommes en train d'institutionnaliser un théâtre de printemps à la Dam-en-Terre », lancent avec entrain Sylvie Doyon et son conjoint Jean-Yves Tardif, responsable des Productions Syltar, les grands manitous de cette comédie musicale qui connait année après année un succès fou.

Sylvie Doyon et Jean-Yves Tardif sont fiers de présenter leur bébé,
la trame sonore de la comédie musicale de cette année.

À preuve, I'an dernier, c'était la première fois que cette comédie était présentée à la salle François-Larochelle de la Dam-enTerre. Les producteurs avaient misé sur quelque 1000 spectateurs pour les 10 représentations. Ce sont finalement 1700 personnes qui ont assisté aux 11 représentations obligation d'ajouter une supplémentaire pour répondre à la demande et de ce nombre, 1025 ont opté pour le tortait souper/théâtre soit 70 %.

Les deux producteurs sont assurés de la formule : «
Il y avait quelque chose de semblable au Saguenay et nous, au Lac-St-Jean, on a aussi créé quelque chose de spécial qui permet à nos propres comédiens de se faire valoir et aux gens de passer une belle soirée de théâtre à une époque de l'année où c'est relativement tranquille», d'affirmer avec intérêt Sylvie Doyon.

Cette dernière est l'auteur de la pièce. «
Pour moi, il n'était pas question de donner une suite à la comédie de l'an dernier que les gens ont beaucoup aimé. Tant que j'aurai des idées, je créerai quelque chose de nouveau. La comédie de cette année se déroule sensiblement à la même époque, la fin des années 60, début 70, mais l'histoire et les personnages sont totalement diftérents de l'an dernier», assure-t-elle.

Pour cette 8e comédie musicale en 9 ans, les auteurs ont fouillé un peu partout dans les revus de l'époque afin de rechercher l'ambiance magique, la musique, les costumes, les maquillages et bien d'autres choses qui constitueront la surprise de cette année.

Sylvie Doyon refuse de lever le voile sur l'histoire de la pièce, se laissant aller à dévoiler que la comédie abordera des thèmes comme l'amour, I'amitié et le tiraillement entre un groupe de jeunes ados, le tout dans un décor en trois dimensions, encore plus impressionnant.

Plus d'une vingtaine de personnes travaillent activement à cette production depuis janvier dernier. Notamment, les Chevaliers de Colomb d'Isle-Maligne ont prêté leur local tous les dimanches afin de permettre les répétitions. Fidèle à la mission de Génération II qui est de venir en aide à différents groupes communautaires, une somme de I $ par billet vendu, jusqu'à concurrence de 1000 $ sera remis aux C. de C. d'Isle-Maligne.

Sur scène, on retrouvera 10 comédiens, des amateurs qui frôlent le professionnalisme, dont 9 participent à l'interprétation des différentes chansons de la comédie.

D'ailleurs, à ce sujet, Sylvie Doyon et Jean-Yves Tardif ont présenté en exclusivité au Journal la pochette de la trame sonore de la comédie de cette année. Il s'agissait d'une grande demande de la part des spectateurs

«
Notre studio d'enregistrement des Productions Syltar est presque complètement aménagé Nous avons donc procédé à l'enregistrement de la bande originale et grâce à la magie d'un graveur numérique, nous seront en mesure d'offrir ce produit cent pour cent régional lors des représentations», de préciser Jean-Yves Tardif et Sylvie Doyon. Cette trame sonore sera vendue à 15 $.

Représentations

On a entrepris cette semaine la vente des billets pour la série des 12 représentations publiques de cette année. Cependant, la pré-vente a été extrêmement forte alors que 1056 fortaits sont déjà réservés sur un total de 1300 places réservées.

Les représentations auront donc lieu les 8 et 9 avril; les 15 et 16 avril; les 22 et 23 avril; les 29 et 30 avril; les 6 et 7 mai ainsi que les 13 et 14 mai.

À ces 12 représentations, deux autres s'ajoutent pour le vendredi. Une première a été achetée par la compagnie Alcan et la 2e, soit le vendredi 14 avril, il s'agit d'une soirée spéciale alors que ce sont les étudiants en Arts et Lettres du collège d'Alma qui sont responsables de la vente des billets pour financer un prochain voyage en France.



Source :
© France Paradis
Journaliste

Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
page 14 - Dimanche le 26 mars 2000

Courriel : commentaire@lelacstjean.com