Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean
Samedi le 13 décembre 2003

par France Paradis
journaliste

« CASSE-NOISETTE »
La tradition du merveilleux! - La fébrilité chez les danseurs

Le spectacle du Prisme Culturel, à l'Auditorium d'Alma

Jeudi prochain, à l'Auditorium d'Alma, ce sera la grande première de la 6e édition du ballet Casse-Noisette présenté par le Prisme culturel. À quelques jours de cet événement, les danseurs, comédiens, couturières, décorateurs, éclairagistes et administrateurs sont fébriles, sachant que le défi est une nouvelle fois de taille.

Il y a 6 ans, le Prisme effectuait de petites présentations aux écoles à la Tourelle. Cependant, la demande étant tellement forte, on a décidé de monter ce ballet classique et aujourd'hui, on doit parler d'une grande production régionale avec un budget de plus de 108 000 $ et quelque 200 personnes qui gravitent autour de l'événement dont 80 danseurs qui se retrouveront sur scène.

Cette 6e production sera encore plus belle en décors, en musique et en chorégraphies alors que l'on ne cesse de raffiner ce spectacle grand public.

Casse-Noisette, comme le veut la direction du Prisme Culturel, c'est avant tout un spectacle de Noël présenté au grand public.

Le ballet, tiré du conte d'Hoffman sur la musique de Tchaïkovsky, a été adapté par la direction du prisme pour en faire un spectacle accessible à tous les amateurs de danse et de musique.

Cette année, on a raffiné les effets scéniques, les costumes, les décors et on a fait appel aux meilleurs danseurs du Prisme Culturel pour camper les principaux rôles.

Les 18, 20 et 21 décembre prochains Casse-Noisette sera à l'affiche comme grand spectacle de Noël, un cadeau à se faire et à faire à ses enfants.

Des personnages

Jeudi, aux locaux du Prisme culturel, à St-Bruno, la Reine des neiges (Valérie Girard) Fritz (Guillaume Jobin) et le Prince oriental (Frédéric Doré), affichaient des couleurs magiques dans leurs costumes de scène.

« Rendu à cette étape, ce n'est plus une question de technique. On doit aller chercher en nous la magie de Noël, l'expression qui fera la différence. Jour après jour, depuis septembre, on entre dans la peau de notre personnage et là, on raffine les expressions du visage et le gestuel », lance avec enthousiasme Valérie Girard, la Reine des Neiges qui en est à sa 5e participation au ballet dont trois dans son rôle de Reine des Neiges.

« I1 y a un côté sportif dans notre travail car on doit toujours arriver en pleine forme pour performer. Et plus on pratique, plus on est en forme. Rendu sur scène, on oublie tout et on se donne » ajoute Frédéric Doré qui cette année, dans la peau du Prince oriental, ajoute un nouveau personnage à la pièce.

Quant au jeune Fritz, campé par Guillaume Jobin qui n'a que 10 ans, mais tout un talent, il adore son rôle qu'il interprète pour la 2e année.

« J'étais élève du Prisme quand j'ai vu la pièce la première fois. J'ai trouvé ça beau et j'ai voulu y participer », raconte Guillaume.

Avec son visage espiègle et sa petite taille lui permettant de jouer le rôle de Clara, le personnage principal, Fritz n'a aucune difficulté à prendre sa place sur scène.

Ces trois danseurs/comédiens ont un point en commun : quand ils parlent de leur rôle et du travail déployé depuis septembre pour mener à bien la présentation de la 6e édition, il y a des étoiles dans leurs yeux.

« Quand on aime ça, on oublie toute la fatigue. On le fait pour la passion de la danse et quand la salle est pleine, on sent toute la joie du travail que l'on a fait ensemble. On ne se pose plus de questions l'énergie revient et le plaisir de la danse est là », d'enchaîner Valérie.

D'ici la première, tous les artisans vont converger vers l'Auditorium d'Alma pour finaliser la préparation. Mercredi, ce sera la générale et jeudi, la grande première.

Logo Prisme Culturel
Cette année, le grand public est invité à participer à la soirée VIP, soit la grande première, jeudi, à compter de 20 h. Pour cette soirée de financement, les billets sont au coût de 35 $ pour les adultes, 26 $ pour les étudiants avec carte et 18 $ pour les enfants de moins de 12 ans.

Les 20 et 21 décembre, les représentations sont en après-midi, soit à 14 h. Les billets sont alors au coût de 28 $ pour les adultes; 22 $ pour les étudiants avec carte et 14 $ pour les enfants de moins de 12 ans.

Les gens peuvent se procurer les billets à la billetterie de l'Auditorium, d'Alma ou sur le réseau Réservatech.
TROIS PERSONNAGES FÉERIQUES,
Valérie Girard,la Reine des Neiges; Casse-Noisette, et Guillaume Jobin,
dans le rôle de Fritz. ( © Photo : France Paradis)
Valérie Girard, champlonne en Ang!eterre

Valérie Gard revient de Manchester en Angleterre où elle a remporté le championnat mondial de ballet classique Senior.

Après une semaine intensive de compétition partagée entre les classes techniques (75 % des points} et un solo de 2 minutes devant la galerie du juges (25 % des points), elle a été proclamée première dans sa catégorie.

« C'était ma 2e présence en Angleterre et ma seule intention était de performer, peu importe le résultat. Après mon solo, j'étais fière de moi car je me suis donnée à 150 % et le résultat est là », lance candidement la jeune fille de 18 ans. Après 10 années de ballet, il s'agit d'une très belle récompense. Elle prend les choses au jour le jour et entreprendra sous peu un BAC en enseignement.

Auditorium d'AlmaBILLETTERIE
Les gens peuvent se procurer les billets à la billetterie de
- l'
Auditorium d'Alma & le Réseau RÉSERVATECH -


Vers le hautEspace

Source :
© France Paradis, journaliste

Extrait du journal
Le Lac-Saint-Jean

Logo Transcontinental
Samedi le 13 décembre 2003 - page 32

Courriel : redaction_alma@transcontinental.ca