« TACON-SITE DU PAPIER »
Vingt-Troisième Tacon-Site
Saguenay QC - Septembre 2008

« LA GUERRE DES GUÈPES »

Extrait : Curiosité « LA VOIX DU PAYS DE LA OUANANICHE »
[]

Curiosité : Voir les 12 pages de
«
La Voix du Pays de la Ouananiche »

Une fois mis au fait du privilège qui lui était dévolu, J.E.A. Dubuc s'attela immédiatement à la tâche de transposer ce qui n'était qu'un modeste bricolage d'artisan en entreprise industrielle et commerciale.

Il n'oublia pas Ti-Jean dans le succès que son esprit entreprenant récoltait. Il lui fit parvenir une main de papier qui révolutionnerait, à ce qu'il soutenait dans la notice qui accompagnait l'envoi, la vie intellectuelle du Royaume.

La mère de Ti-Jean considéra cette nouveauté avec la moue dédaigneuse de celles qui en ont vu d'autres et s'en servit sans se gêner pour envelopper les pelures des ses pommes de terre qu'elle envoyait porter à la grande truie dans la soue.

De la pierre à papier à la pierre à imprimer, la distance n'était pas bien longue pour qui savait imaginer et elle fut franchie quelques années plus tard. C'est ainsi qu'un jour, un courrier spécial dépêché par l'historiographe du roi remit en main propre à Ti-Jean une étrange feuille pliée en deux. Du coin de l'il, la mère observait les réactions de son fils, feignant l'indifférence en effeuillant avec une application exagérée un chou qu'elle avait mis à bouillir afin de faciliter son travail.

Pour attirer l'attention de sa mère, Ti-Jean manifesta un étonnement surfait. Dépliée, la feuille de papier révéla la page d'une gazette éditée par l'historiographe royal. Le titre en était éloquent, écrit en capitales aux caractères gras : LA VOIX DU PAYS DE LA OUANANICHE. Une devise, imprimée en petits caractères et placée juste en dessous était formulée de telle manière qu'elle semblait le parachever : Pour que les pierres n'aient pas à crier.

Victor Tremblay signa un court éditorial sans lequel il annonçait que LA VOIX DU PAYS DE LA OUANANICHE paraîtrait une fois l'an et ferait état des événements notables qui se dérouleraient pendant ce laps de temps. Il s'excusait auprès de ses lecteurs de la minceur du premier numéro tout en spécifiant que les suivants, bénéficiant de l'expérience du premier, seraient plus étoffés. « Mieux vaut commencer petitement et grandir que d'arriver tout élevé pour mieux dépérir », écrivait l'auteur de sa plume pittoresque et coloré.

Un article attira le regard de Ti-Jean. Il était signé par un jeune homme qui entrait dans la carrière de gazetier, Damase Potvin, et s'intitulait : « La fabrication du papier, un travail de guêpes ». L'auteur y rapportait la découverte de ce support nouveau à qui on devait la parution de ce premier numéro, vanta l'esprit d'observation de J.E.A. Dubuc.

Extrait : Curiosité « La Voix du Pays de la Ouananiche »
tiré du récit « LA GUERRE DES GUÈPES »
de la collection «
Contes du pays de la Ouananiche » - © Interaction QUI ltée

« TACON-SITE DU PAPIER »
Vingt-Troisième Tacon-Site
Saguenay QC - Septembre 2008

Partenariat de Ville d'Alma

Partenariat avec www.sagamie.org