« TACON-SITE DE LA FAMILLE »
Seizième Tacon-Site
Réalisé à la résidence de Monsieur Thomas et Thérèse Maltais
rang 9 de Labrecque -
septembre 2007

« LA PIERRE TONNERRE »

Extrait : Curiosité « LA FLÈCHE D'OR »
[]
« Tu seras punis dans ta descendance, l'arbre de ta postérité se desséchera au moment même où il brillera de ses plus grands éclats, l'époque où il touchera au faîte de sa réalisation sera celle où il connaîtra la chute! »
Au moment où elle proférait ces mots, un nuage noir traversa le ciel et vint fracasser un mélèze immense qui se trouve dans notre savane tout près du lac Papillon. L'arbre se rompit et le tronc brisé forma un angle avec le sol comme pour inscrire le rayon d'un cercle maléfique qui entoure l'arbre qui se dessécha. Depuis ce jour, nul être vivant ne peut franchir cet espace sans risquer sa vie. La malédiction de Friséeraide est restée sans effet jusqu'à ce que Yvette épouse Jean-Louis qui en a fait sa reine. Et voici maintenant qu'elle est stérile. Tout ce que je viens de vous révéler est écrit dans ce livre de raison de la main même d'Anne-Émilie Gauthier, la femme de Romuald. Tous ces événements se sont déroulés le jour de la fête de saint Pierre et de saint Paul.

-

N'est-ce pas en ce jour, l'interrompit Ti-Jean, que le tonnerre est censé tomber en pierre et non en feu?

-

La tradition le colporte, confirma Anicet.

-

Cela expliquerait donc la première partie de l'énigme : remonter le cours de la pierre à feu ne serait-ce pas descendre celui du feu en pierre?
Chacun opina dans le sens de la déduction.

-

Si vous le permettez, demanda Ti-Jean à ses hôtes, moi et Fin Tireur, nous allons prendre du repos, car demain nous devrons affronter une tâche périlleuse. Mais avant tout, j'ai une prière à formuler : ne nous accompagnez pas de peur de compromettre votre sécurité et celle de votre nombreuse famille.

-

Nous acquiesçons volontiers, répondirent tout uniment Marie et Anicet.
L'Arbre sec était facilement repérable dans l'immense savane qui bordait le lac Papillon. Ti-Jean et Fin Tireur s'avancèrent près de la cime qui touchait terre, sachant qu'elle servait à délimiter le périmètre où toute vie était proscrite. En examinant attentivement les lieux, Ti-Jean conçut un plan audacieux qui exigeait adresse, rapidité et sang-froid. Il en fit part à Fin Tireur :

-

Tu va franchir l'espace qui sépare la cime de l'arbre du tronc et tu vas t'adosser fermement contre ce dernier. La foudre cherchera à te frapper, comme je le crois. Décoche une flèche en direction de l'éclair et pourfends-la. Advienne que pourra!
Fin Tireur se saisit de son arc et y assujettit sa flèche d'or. Il franchit hardiment l'espace qui le séparait du tronc. Au même moment, un vent violent s'éleva qui poussa devant lui un énorme nuage noir qui grondait et crépitait. Le jour s'obscurcit. Fin Tireur banda son arc et décocha sa flèche à l'instant même où un éclair jaillit de la sombre nuée. La flèche monta à sa rencontre et le fendit en deux de tout son long, renvoyant le foudre vers son lieu de départ. Poursuivant son trajet, le trait d'or fendit le nuage qui répandit une averse drue de grêle rouge qui recouvrit le sol et qui fut à l'origine de ces petite baies velues au goût aigre-doux qui croissent dans les savanes et que les Ilnus nommèrent par la suite atocas. La flèche disparut dans le ciel qui se dégagea.

Curiosité - « La Flèche d'Or »

Installée en permanence à la maison d'hébergement des ainés de Labrecque


Extrait : Curiosité « La Flèche d'Or »
tiré du récit « LA PIERRE TONNERRE »
de la collection «
Contes du pays de la Ouananiche » - © Interaction QUI ltée

« TACON-SITE DE LA FAMILLE »
Seizième Tacon-Site - Réalisé à la résidence de
Monsieur Thomas et Thérèse Maltais
rang 9 de Labrecque -
septembre 2007

Partenariat de Ville d'Alma

Partenariat avec www.sagamie.org