« TACON-SITE DES CAPS »
Quinzème Tacon-Site
Réalisé
au Parc Aventures Cap Jaseux - juillet /août 2007

« LA GRANDE MARÉE GRISE »

Extrait : Curiosité « LES OUANANICHOIS »
[]
Pour se conformer à l'ordre intimé par Basile Gauthier et Anna Côté, Ti-Jean devait retourner les deux homoncules à leur matière inerte. Il tira de sa besace le petit écrin qui protégeait les deux minuscules pastilles qu'il devait pulvériser.

-

Permets-nous de vivre, Ti-Jean, le prièrent en chur Manuel et Éva. N'avons-nous pas assez mérité du Royaume pour qu'il s'accommode de notre existence? N'avons-nous pas démontré que nous avons été bénéfiques pour lui?

-

Je le voudrais bien que je ne le devrais pas : vous ne figurez pas dans l'inventaire des espèces vivantes et disparues du Royaume. Les alchimistes, à ma suggestion insistante, vous y ont glissés en maraude le temps d'une tâche et maintenant qu'elle est remplie, vous devez disparaître.

-

Tu ne pourras jamais faire que nous n'ayons jamais existé, argumenta Éva. Le néant nous est désormais interdit. Les événements qui ont eu lieu garderont la trace indélébile que nous y fûmes impliqués.

-

Vous êtes si petits, de si grands périls vous guettent en raison de votre petitesse même. Il vous faudrait un protecteur perpétuellement attaché à vos pas.

-

Tu seras ce protecteur, Ti-Jean, répliqua Emmanuel, mais quand nous t'en prierons uniquement. Laisse à la vie sa chance et laisse-nous courir la nôtre. Nous sommes petits, il est vrai, mais nous nous sommes fait des amis parmi les souris et les chats. Et même les araignées.
Ti-Jean se rendit de bonne grâce à ces arguments. Au lieu de pulvériser les pastilles de pierre cuite, il les déposa sur leur langue. En les avalant, les deux êtres minuscules prirent possession de leur âme que personne ne pourra plus jamais leur disputer. Ils quittèrent l'état d'homoncule.

-

Nous te remercions, lui dirent-ils. Si tu reviens à l'Anse-aux-Foins, rends-toi dans les sentiers qui courent au pied du Cap Jaseux et avec un peu de chance, tu nous y rencontreras. Peut-être engendrerons-nous un peuple nouveau, invisible en raison de sa petite taille. Ce peuple, s'il naît, nous le nommerons Ouananichois.
En les voyant s'éloigner, si petits, si fragiles mais si déterminés à vivre, Ti-Jean, ému, retint une larme. Trois nations se partageraient désormais le Royaume : les Ilnus, les Sagamiens et les Ouananichois.

Curiosité - « Ouananichois » perchés dans les arbres. Si vous visitez les sentiers du camping sauvage du Cap Jaseux, peut-être aurez-vous la chance d'en apercevoir un.

Extrait : Curiosité « Les Ouananichois »
tiré du récit « La grande Marée grise »
de la collection «
Contes du pays de la Ouananiche » - © Interaction QUI ltée

« TACON-SITE DES CAPS »
Quinzème Tacon-Site
Réalisé
au Parc Aventures Cap Jaseux
- juillet /août 2007

Partenariat de Ville d'Alma

Partenariat avec www.sagamie.org