« TACON-SITE DES FORÊTS »
Douzième Tacon-Site
Réalisé au Domaine du Lac Ha-Ha - 2007

« LA FORÊT DES ARBRES FLÛTES »

Extrait : Curiosité « L'ARBRE FLÛTE »
[]
Une musique aux accords caverneux portée par le vent accueillit Ti-Jean et ses compagnons dans la forêt aux arbres creux. Les arbres abattus par Égide Côté et ses hommes gisaient par terre à l'endroit où ils étaient tombés. Ti-Jean les inspecta. Leurs troncs étaient évidés avec précision comme s'ils avaient été soumis à l'action d'un tour à bois, ne laissant juste assez d'épaisseur à l'aubelle pour ne pas rompre sous la poussée du vent. Les trois amis se consultèrent et durent avouer forfait : aucun d'eux ne connaissait un animal, un oiseau, voire un insecte dénoyauteur capables d'un tel travail réalisé avec une telle dextérité.

Des piverts nombreux s'affairaient partout, creusant à grands coups de bec martelés des trous à la recherche d'insectes ravageurs. Les troncs de nombreux arbres avaient été perforés et ressemblaient à des flûtes géantes dressées dont le vent venait se jouer sur son passage.

-

Un orgue sylvestre, pensa Ti-Jean, en écoutant la symphonie éolienne exécutée par la forêt.

-

Un orchestre de flûtes à bec, songea de son côté Fin Tireur qui jouet du flageolet à temps perdu.

-

Une cathédrale à ma mesure, réfléchissait Tranchemontagne, en considérant d'un il averti les troncs puissants lancés à l'assaut du ciel dans un mouvement d'escalade irrésistible.
Tous les arbres frappés au hasard de leur déambulation rendaient un son creux, caverneux.

-

Du vide, encore du vide, toujours du vide! s'exaspéra Ti-Jean.

-

Du vide joliment bien entouré, nuança Fin Tireur.

-

Qui n'en reste pas moins du vide! reprit Ti-Jean.

-

Mais qui lui donne un sens! enchaîna Fin Tireur.

-

Cessons ces joutes oratoires sur le plein et le vide! trancha Ti-Jean, nous avons un tâche plus urgente à exécuter.
Ils marchèrent des heures dans cette forêt mélodieuse, tournant en rond, allant et revenant. Finalement, ils débouchèrent dans une immense clairière où s'élevait une montagne d'un blanc crémeux. Intrigués, ils s'en approchèrent et découvrirent à leur complète stupéfaction qu'il s'agissait d'un amoncellement gigantesque de tissu tricoté dont la laize mesurait deux pieds. Au premier coup d'il, on aurait dit de la soie, mais quand Ti-Jean la palpa, il hésita : il ne se souvenait pas d'avoir touché tissu pareil, jamais il n'en avait vu tant et, ce qui lui paraissait le plus extraordinaire, d'un seul tenant. Ses narines furent frappées par l'odeur de sapin baumier qui dominait celles des autres résineux pourtant présentes mais dans une note mineure.

Extrait : Curiosité « L'Arbre Flûte », tiré du conte « La forêt des Arbres Flûtes »
de la collection «
Contes du pays de la Ouananiche » - © Interaction QUI ltée

Douzième Tacon-Site
«
TACON-SITE DES FORÊTS »
Réalisé au Domaine du Lac Ha-Ha - 2007

Partenariat de Ville d'Alma

Partenariat avec www.sagamie.org