« L’ILE À L'ENVERS » - L'IDENTITÉ JEANNOISE

« Les Pas de Ti-Jean »
Conte inédit de Bertrand Bergeron

Juin/Septembre 2005
- TACON-SITE DES SEMENCES -

Mardi, le 14 juin 2005
- TACON-SITE DU GÉNOME HUMAIN -

Vendredi, le 24 juin 2005
- TACON-SITE DE LA FRANCOPHONIE -

Dimanche, le 14 août 2005
- TACON-SITE DU MYTHE -

Samedi 20 août 2005 / Dimanche 4 Septembre 2005
- TACON-SITE DES ROUTES D'EAU -

FONDEMENT
Le Saguenay-Lac-Saint-Jean forme deux régions différentes avec des origines différentes. Du point de vue géomorphologique et géographique, la ligne de division est marquée par la séparation des eaux : à la tête du lac Kénogami, les eaux se dirigent vers l'ouest d'un côté et vers l'est de l'autre.
Colonisation du Saguenay : 1838, Société des vingt-et-un, La Malbaie, Charlevoix
Colonisation du Lac-Saint-Jean : 1849, Association des comtés de l'Islet et de Kamouraska, Bas-du-Fleuve
C'est sur la route d'eau ancestrale empruntée par les autochtones et les premiers colons jeannois que seront construits 5 Tacons-Sites affirmant le caractère unique de la communauté et du territoire jeannois.
Le territoire jeannois est UNE ÎLE À L'ENVERS. C'est à dire, une eau entourée de terre. Le jeannois est un insulaire, son territoire est bouclé et son regard porte vers l'intérieur. Il est une PIERRE qui a subi l'épreuve du FEU SACRÉ. Il est une PIERRE enracinée dans sa TERRE MÈRE. Il est une PIERRE qui parle une langue des PEUPLES FRANCOPHONES. Il est une PIERRE qui est PORTÉE sur les routes d'eau. Il est une PIERRE marquée d'un PATRIMOINE CODÉ. Cette œuvre s’inscrit dans le grand projet Événement-Ouananiche.


Vers le haut

Partenariat de Ville d'Alma

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 9 janvier 2006

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre