Diffusion immédiate

Logo IQL


Interaction Qui présente :
MANOEUVRE URBAINE D'ENSEMENCEMENT
Dans le cadre du projet Le FRAI - Phase ENSEMENCEMENT

du 21 mars au 14 avril 2002
au Parc de la Jeunesse, Quartier Saint-Roch, Québec

C’est dans la foulée du projet évolutif Événement-Ouananiche (1988 - ) que s’inscrit la manoeuvre urbaine Ensemencement« ENSEMENCEMENT ». Il s’agit en fait d’un Tacon-Forum, l’un des 4 volets d’Événement-Ouananiche où le duo d’artistes Interaction Qui s’approprie un lieu public et entre en écoute du terrain afin d’identifier le moment propice à une intervention pouvant sensibiliser et même quelques fois transformer le territoire social, territoire qui est le leur, celui du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Le choix de Québec comme espace d’intervention est un choix qui relève de la stratégie et de la logistique. Lorsque l’on touche la désintégration d’une région causée par la migration des jeunes vers les centres urbains, on se doit d’agir dans ces centres. Lorsque la population d’ouananiches a dramatiquement chutée entre 1970 et 1990, on a fait appel à une solution qui a été l’ENSEMENCEMENT de tacons dans les bassins versants du lac Saint-Jean.
Aujourd’hui, même si la survie de l’ouananiche demeure précaire, il n’y a plus rupture dans le cycle de reproduction de l’espèce. Pour
Alain Laroche et Jocelyn Maltais, d’Interaction Qui, ensemencer un espace de la Ville de Québec, c’est signaler la perte dûe à la MIGRATION des jeunes du Saguenay–Lac-Saint-Jean vers les centres. C’est aussi une manoeuvre de survie tentant de provoquer dans l’utopie l’accomplissement entier du cycle migratoire : l’aller et le retour. Quitter la frayère pour retourner chez soi et ainsi boucler le cycle générateur.

Chaque semaine, 25 personnes quittent le Saguenay—Lac-Saint-Jean pour s’installer dans un autre coin du Québec. C’est le constat que tire l’économiste Patrick Tremblay, du bureau régional de Développement des ressources humaines du Canada, d’une étude réalisée sur la migration de la population.

Petits tacons

Notre manoeuvre consiste à ENSEMENCER le Parc de la Jeunesse du quartier Saint-Roch de Québec. Plus de 5 000 ouananiches emblématiques, pointant la région Saguenay—Lac-Saint-Jean, sont installées. Il s’agit de plaquettes de bois d’environ 30 cm par 10 cm où sont peints sur chacune un poisson bleu représentant notre emblème animalier. Chaque plaquette est montée sur une tige de métal qui est piquée au sol. Le dessin tracé par le regroupement de ces signalétiques forme une flèche pointant le lac Sain-Jean situé au nord-ouest de Québec. Les 20 et 21 mars, les élèves de l’École primaire Saint-Roch et les élèves du Collège d’Alma participeront à la réalisation de cette manoeuvre artistique. Tous sont les bienvenues pour une collaboration. Les ouananiches frayeront jusqu’au 14 avril avec les québécoises et québécois solidaires de notre région.

Empreinte-poemeLa suite à Alma,
les 24, 25 et 26 avril 2002
- ENSEMENCEMENT Phase II -
EMPREINTE-POÈME

Manoeuvre urbaine - Empreinte-poeme

Rendez-vous à la passerelle entre les pavillons Curé-Lavoie et Saint-Judes du Collège d'Alma, les 24, 25 et 26 avril avec votre poème ( 30 mots environ ) qui exprime bien votre joie de vivre.


Pendant la même période,
Le LIEU accueille 5 artistes de la relève du
Saguenay–Lac-Saint-Jean
.

Migration de la releve

C’est l’occasion pour eux de porter un regard personnel sur le phénomène de MIGRATION tel que vécu à l’intérieur de leur communauté. Pour tous, cela se traduit par une recherche d’équilibre et d’harmonie entre l’art et la vie. Une profonde aspiration à communiquer, échanger et s’exprimer. Vivre l’acte de création par une contribution à la fois intime et publique dans un territoire d’appartenance.

Alain Laroche, Alma, février 2002

Droit d'auteur

- 30 -


Source :
M.
Alain Laroche
président

Adresse électronique actionq@digicom.qc.ca

INTERACTION QUI LTÉE.
675, boul Auger Ouest,
Alma (Québec) Canada G8B 2B7

Tél. : (418) 668-2387 poste 240