Curriculum Vitae


Interaction Qui. L'art, c'est toi itou
Deux décennies d'art social


Texte de Guy Sioui Durand

POINTE D'APPEL (1983) - MÉMOIRE FAMILLE MALTAIS/CÔTÉ (1984)

On ne peut penser transformer le monde sans changer soi-même. Les énoncés dans le Manifeste/Action évoquaient la nature individuelle des dimensions rituelles, voir de catharsis (purification), intégrées de plusieurs événements d'Interaction Qui, dont la dominante était pourtant écologique.

En 1983, une saison après que Jocelyn Maltais ait créé une petite installation lors de l'exposition Objet Témoin à la Salle Tremblé où on y voit deux petits pantins désarticulés qui semblent descendre par gravité vers un gouffre de petits grillages, un drame survient. Un accident d'avion entraîne dans la rivière Péribonka son beau-frère et sa sur, dont le corps ne sera jamais retrouvé. C'est dans cette perspective rituelle que deux événements d'art environnemental et relationnel vont voir le jour.

Pointe d'appel en 1983 s'inspire de cette disparition tragique pour " marquer le lieu tragique " (la purification). L'événement Mémoire Famille Maltais/Côté en 1984 poursuit en quelque sorte la dimension de quête spirituelle sauf qu'il est surtout ici question de témoignages mnémoniques.

On retrouvera de cet intérêt pour les familles et la mémoire collective dans les tacons de l'Événement Ouananiche et plus particulièrement le volet Tacon-Commémoratif.

Texte de Guy Sioui Durand

Fermer la fenêtre


Partenariat de Ville d'Alma

Partenariat avec www.sagamie.org