RÉSULTATS DU CONCOURS DE PAROLIERS
JE ROULE VERT...

Organisation de La Journée de l'Hymne au printemps

« LA VIE EN VUS »

 

« REQUIEM ECOLO »

de Geneviève Ricard - Montréal
1ère position ex-aequo
 

de Renée Thivierge - Laval
1ère position ex-aequo

Bien au chaud dans mon effet díserre
Je regarde agoniser la terre
Mais voyons, il faut pas síen faire
Cíest le ministre qui lía dit hier

Bien au frais dans mon VUS
Jícommets quelques impolitesses
Les vélos, cíest une vraie tristesse
Ça míempêche de faire díla vitesse

Arrête donc de míjuger
Laisse-moi donc polluer
Jíai payé assez cher
Pour mon utilitaire

Et quand la ville étouffe
Que tes enfants síessoufflent
Ben cíest pas dímes affaires
Tasse-toi donc, tu mípompes líair!

Derrière líautobus je míenrage
Cíest comme si jíétais pris en otage
La rue cípas fait pour le partage
Jísuis en rítard, gros épais, faíq dégage!

Ça cíest sans parler des piétons
Yíen a à toutes les intersections
Pis faudrait que jífasse attention
Yíauraient priorité les colons!

Arrête donc de míjuger
Laisse-moi donc polluer
Jíai payé assez cher
Pour mon utilitaire

Et quand la ville étouffe
Que tes enfants síessoufflent
Ben cíest pas dímes affaires
Tasse-toi donc, tu mípompes líair!

Me vílà enfin au centre-ville
Àísortie du métro, les dociles
Me font des gros yeux pas subtils
Ben moi au moins jíattends pas en file

Jícherche une demi-heure un stationnement
De ma voiture, enfin, je descends
Jíai comme un pítit étourdissement
La chaleur et le smog cítíépuisant
  Jívoulais pas te faire de peine
Jíai tellíment voulu te garder
Jíy ai pensé pendant des semaines
Jíai fini par me décider

Adieu mon beau petit bolide
Cíest fini, je prendrai límétro
Je suis une pauvre humanoïde
Qui vient dírívirer écoloÖ

Jíai tant aimé nos promenades
Nos trottes jusquíà Chibougamau
Notícamping et puis nos baignades
Et même la símaine à Toronto

Jíme sens comme une infanticide
Dítíavoir vendu sans dire un mot
Tu mísuppliais díun air timide
Mais jívenais de rívirer écoloÖ

Tíétais si beau, si métallique
Quí 'j'en oubliais líprix du sans plomb
Quand jíparlais de ta mécanique
On aurait dit dílíadoration

Quand tíes parti, jíme sentais vide
Jíai même perdu deux trois sanglots
Tout límonde míont dit quíjíétais stupide
Y míont traitée dísnob díécoloÖ

Mais si je songe aux conséquences
Plus loin químon nez, au bout dímon coeur
Cítíà ma planète quíil faut que jípense
Au lieu dítriper sur un moteur

Jíveux químes marmots soient intrépides
Quíce soit à pied ou à vélo
Au nom de tous les humanoïdes
Cípour ça quíjíai ríviré écoloÖ

Je tíai troqué contre une bécane
Et je commence à tíoublier
Jíapprends à gérer les dos-díâne
Les nids-de-poule, les policiers

Et je mísens de moins en moins vide
Cítíhiver, je prendrai le métro
Jísuis pítète idiote, mais jísuis lucide
On finira tous écoloÖ
© 2005 Geneviève Ricard
- Tous droits réservés
 

© 2005 Renée Thivierge
- Tous droits réservés


Quatre autres textes de chansons
retenus par le jury du concours.


Vers le haut

Source :
M. Yvan Giguère Saguenay QC
Organisateur et concepteur
du concours Je roule vert
de la Journée de l'Hymne au printemps

Je roule vert
Tél. : (418) 696-0286
Site web : www.paroliers.qc.ca