Sagamie Arts

Magazine virtuel des Arts, de la Culture
au Saguenay–Lac-Saint-Jean


Métabetchouan-Lac-À-La-Croix

FÊTE DES ARTS 2005

Du 27 au 31 juillet 2005

Le volet littérature poursuit sa croissance

Depuis 2002, le volet littérature dé la Fête des Arts connaît un vif succès. Une fois de plus, les auteurs de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean renouvellent l'expérience et offrent un contact intimiste avec le milieu par l'entremise de l'
Association des écrivains de la Sagamie Côte-Nord et l'Association des Poètes du Pays Bleu.
La région du Saguenay-Lac-Saint-Jean foisonne d'auteurs littéraires et plusieurs des créateurs littéraires de la région seront au nouveau site d'exposition de l'école Mgr-Vlctor, du 27 au 31 juillet pour s'entretenir avec les visiteurs sur leurs œuvres et présenter leurs dernières publications.

Parmi les auteurs régionaux qui ont déjà confirmé leur présence, on note Gilbert Talbot, Moïsette Dufour,
Yvon Leblond, Jacques Antonin, Paul Dominic Gagnon, Hélène Potvin, une auteure de Lac-à-la-croix, l'historien Gérard Guay de même que Reine-Aimée Côté qui a remporté en 2004 le Prix Robert-Cliché du premier roman avec son œuvre « Les bruits ».
Native de la région de l'Abitibi,
Reine-Aimé Côté a vécu une bonne partie de son enfance dans le secteur de Métabetchouan. Maintenant enseignante à la retraite de la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean avait déjà publié un recueil de nouvelles intitulé « Le bal des miséreux » en 1996 et un recueil de poésie intitulé « Haillons de lune » en 1997 avant de publier son premier roman en 2004. Dans ce texte, l'auteure y dépeint l'enfer de Paul Lajoie et des êtres qui hantent sa vie. En se remémorant des pans de son histoire, le narrateur relate son long combat contre lui-même: ses souvenirs d'enfance, teintés de bruits de toutes sortes, ses démons, sa haine et sa soif de vengeance et, surtout, son incapacité d'aimer.

Après
Jean-Alain Tremblay, Danielle Dubé et André Girard, Reine-Aimé Côté est le quatrième auteur originaire de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean à remporter le Prix Robert-Cliché, une récompense qui assure une certaine notoriété à son récipiendaire, selon Yvon Leblond, auteur et responsable du volet littérature à la 14e édition de la Fête des Arts.
« En plus d'une bourse importante, le Prix Robert-Cliché assure à l'auteur une publication par une maison d'édition de premier plan au Québec Le gagnant doit également participer à plusieurs salons du livre au cours de l'année, lui assurant ainsi une certaine notoriété. C'est également une belle occasion qui s'offre à l'auteur gagnant pour la publication d'un second titre ».

Soirée de la poésie
Depuis l'an dernier, l'
Association des Poètes du Pays Bleus a mis sur pied une soirée de la poésie dans le cadre des activités de la Fête des Arts. Pour une deuxième année de suite, cette activité est inscrite à la programmation et se déroulera le vendredi 29 juillet dans la magnifique Auberge Lamy. Plusieurs poètes seront sur place pour faire la narration de leurs textes ou bien l'interprétation de textes connus.

« C'est l'auteur Gilbert Talbot qui va commencer la soirée de la poésie avec une réflexion sur la guerre. Il sera alors accompagné d'une auteure d'origine vénézuélienne, Carmen Lara. Talbot est un auteur très engagé qui s'est déjà fait remarqué par divers gestes de protestation dans notre région, notamment devant la maison de l'ancien député de Lac-Saint-Jean, Jacques Brassard. Plusieurs auteurs de l'Association des poètes du Pays des bleuets participeront à cet événement qui se veut un moment privilégié pour établir un contact avec le milieu», de préciser Yvon Leblond.

« Pour les auteurs régionaux, la Fête des Arts est devenue un événement essentiel pour la diffusion de leurs œuvres littéraires. Evidemment, le Salon du livre est une occasion de premier plan pour les créateurs littéraires, mais, la Fête des Arts est l'occasion, pour ces auteurs, d'avoir un contact direct avec le public. L'an dernier, l'expérience a été appréciée autant par le public que par les auteurs et, c'est pourquoi nous renouvelons l'exercice. Tous les auteurs que nous avons invités sont des passionnés et le public aura sans doute beaucoup de plaisirs à discuter avec eux pour connaître leurs diverses motivations pour ce genre artistique », de conclure Yvon Leblond, auteur et responsable du volet littéraire dans le comité organisateur de la Fête des Arts

Vers le haut

Partenariat avec www.sagamie.org


Dernière révision : 24 juillet 2005


Webmestre