Centre National d'Exposition de Jonquière

Actualité de l'estampe au Québec
Les lauréats du Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau
Exposition du 12 janvier au 16 mars 2008

Le Centre national d'exposition invite le public à visiter « Actualité de l'estampe au Québec ». Une exposition itinérante réalisée par le Musée national des beaux-arts du Québec qui réunit les œuvres des quatre lauréats du prestigieux Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau. Les artistes représentés sont Ludmila Armata, Elmyna Bouchard, Francine Simonin et Louis-Pierre Bougie.

« Actualité de l'estampe au Québec » regroupe une centaine d'œuvres réparties en quatre sections illustrant tour à tour le parcours de ces artistes. Présentant non seulement des univers artistiques particuliers et des œuvres de très grande qualité, l'exposition couvre également l'ensemble du champ de l'estampe québécoise.

L'exposition « Actualité de l'estampe au Québec » est une invitation à découvrir le portrait de la gravure actuelle à travers l'imaginaire de Ludmila Armata, Elmyna Bouchard, Francine Simonin et Louis-Pierre Bougie.

Des publications sur l'œuvre de chacun des artistes ont été publiées et servent de document d'accompagnement à l'exposition. Il sera possible de se procurer les publications au Centre national d'exposition : Ludmila Armata (15$), Elmyna Bouchard (15$), Francine Simonin (20$) et Louis-Pierre Bougie (15$).

Salle Alcan et Salle Les Amis du CNE

Vernissage : dimanche 20 janvier à 13 h

BIENVENUE À TOUS !

Le Centre national d'exposition reçoit l'appui financier du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine du Québec et de Ville Saguenay.

Le Centre national d’exposition est ouvert 7 jours / semaine de 10 h à 17 h.

Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau

À propos des quatre lauréats :

Depuis 2002, grâce au généreux mécénat de la Fondation Monique et Robert Parizeau, le Musée national des beaux-arts du Québec a remis un prix en 2002, 2003, 2004 et 2005 à un artiste québécois ayant contribué de manière significative au domaine de l'estampe. La Fondation a également collaboré à l'édition d'une publication sur l'œuvre de chacun des artistes lauréats et aidé le Musée à faire l'acquisition de certaines de leurs oeuvres. En 2006, la remise de prix a été remplacée par l'exposition Actualité de l'estampe, permettant ainsi de présenter les œuvres des quatre lauréats à travers la province.
Ludmila Armata
Peintre et graveur née en 1954 à Zabrze, en Pologne, Ludmila Armata a fait ses débuts artistiques à la prestigieuse Académie des beaux-arts de Cracovie de 1973 à 1978, avant de venir s'installer au Canada en 1981. Elle terminait cette année un doctorat en beaux-arts à l'Académie des beaux-arts de Katowice, en Pologne. Reconnue sur la scène internationale pour la pureté de ses gravures et la puissance de ses images - des formes simples et ambiguës qui n'ont d'autre sujet que l'irrépressible forme de transformation de la vie, elle a depuis participé à plusieurs expositions importantes en solo et en groupe, au Canada comme à l'étranger (Chine, Yougoslavie, Japon, France, Italie, Pologne, Brésil, République tchèque, Irlande, Slovénie et Suède). Outre le prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau (2002), Armata a reçu plusieurs prix et distinctions, dont le prix Loto-Québec de la Biennale internationale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières (2005), des prix au 3e Festival Gravura d'Evora, au Portugal (2004), le Grand Prix du Concours d'estampe Loto-Québec (2002), le Grand Prix de la 4e Biennale d'art graphique de Belgrade, en Yougoslavie (1996).
Elmyna Bouchard
Née en 1965 à Jonquière, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, Elmyna Bouchard a obtenu un baccalauréat en arts plastiques de l'Université du Québec à Chicoutimi. Elle vit et travaille actuellement à Montréal. Lauréate de la Biennale du dessin, de l'estampe et du papier du Québec (2001), de la Biennale internationale d'estampe contemporaine de Trois-Rivières (2001) et du Concours d'estampe Loto-Québec (2000), en plus du Prix de la Fondation Monique et Robert Parizeau (2003), elle est reconnue pour sa maîtrise exceptionnelle des techniques de l'estampe et pour l'étonnante poésie qu'elle en tire, une poésie aussi ludique et troublante que l'univers de l'enfance dont elle s'inspire. Bouchard a à son actif de nombreuses expositions collectives et individuelles, dont quatre sont prévues en 2006 à la Galerie Orange de Montréal, chez Lacerte art contemporain à Québec, à la Galerie Michèle Broutta de Paris ainsi qu'à Quartier éphémère à Montréal. Nombre de ses œuvres font partie de collections publiques, privées et d'entreprises, notamment celles du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Bibliothèque nationale du Québec, du Centre d'art de Baie-Saint-Paul, de Loto-Québec, d'Alcan, d'Ernst & Young, de Télé-Québec et du Cirque du Soleil.
Francine Simonin
Née en 1936 à Lausanne (Suisse), Francine Simonin vit et travaille à Montréal depuis 1968. Reconnue dans le milieu international de l'estampe pour sa maîtrise exceptionnelle des techniques de la gravure et son inépuisable exploration des propriétés expressives de la ligne, elle a présenté des centaines d'expositions individuelles et collectives en Suisse, au Canada, en passant par la France, l'Espagne, l'Autriche, l'Italie, la Pologne, la Grande Bretagne, l'Ex-Yougoslavie, l'Allemagne, le Liechtenstein, les États-Unis et même la Thaïlande, tout en remportant de nombreux prix et distinctions, notamment le Prix de la première Biennale Suisse de gravure à Genève (1968), le Prix Loto-Québec à Montréal (1981), le Prix Irène Raymond pour l'ensemble de son œuvre à Lausanne (1986), le Prix de l'estampe à la Biennale du dessin, de l'estampe et du papier à Alma (1993), ainsi que le premier prix de la 16e Internationale de l'estampe miniature de Cadaqués, en Espagne (1996). Membre du Conseil de l'estampe du Québec, de l'association Xylon-Suisse et fondatrice de Xylon-Québec, elle a enseigné au département des arts visuels de l'Université du Québec à Trois-Rivières de 1971 à 1994. Ses œuvres figurent dans les plus importantes collections publiques en Suisse et au Canada.
Louis-Pierre Bougie
Né en 1946 à Trois-Rivières, Québec, Louis-Pierre Bougie a étudié à l'École des beaux-arts de Montréal de 1967 à 1970, formation qu'il a complétée au cours de la décennie 1970 dans des ateliers de Montréal, Vancouver, Paris, Londres et Cracovie. Une technique du dessin claire et précise, des tons froids fondus, des univers oniriques teintés de désespoir et ponctués de sursauts d'humour distinguent depuis longtemps sa production imprimée. Membre fondateur de l'Atelier Circulaire à Montréal (1982), Bougie a exposé ses œuvres régulièrement depuis quarante ans au Canada, aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Espagne, en Suisse, en Suède et à Hong Kong. Auteur de nombreux livres d'artistes, il remportait le premier prix au Concours national du livre d'artistes en 1983 pour le Prince sans rire, un parmi les nombreux prix, mentions et bourses qu'il a reçu tout au long de sa carrière. Ses œuvres figurent dans plusieurs collections prestigieuses, notamment celles du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d'art contemporain de Montréal, des bibliothèques nationales du Canada, du Québec et de France, de l'Université Columbia, de la New York Public Library, de Loto-Québec, des Caisses populaires Desjardins et de la Banque nationale du Canada.

-30-


Source :
Mme Lucie Corneau
Secrétaire
Centre national d'exposition

4160, du Vieux Pont, C.P. 605
Saguenay-Arr. Jonquière QC
G7X 7W4 - Tél. : (418) 546-2177

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 20 février 2008

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre