Diffusion immédiate

Centre Sagamie


Le Centre Sagamie présente Guy-Ann Albert et son projet
DISTANCE-DISPARITION
Artiste en résidence du 3 au 7 mai 1999 - Exposition jusqu'au 31 mai 1999

Croix de carton de Guy-Ann AlbertLa Galerie de l’Atelier d’estampe Sagamie d’Alma est heureuse d’accueillir en résidence, du 3 au 7 mai 1999, l’artiste de Québec Guy-Ann Albert pour la réalisation de son projet Distance-Disparition. Cette semaine de création, relevant d’un work in progress, permettra à l’artiste de développer une nouvelle génération d’images infographiques dans son corpus d’empreintes. L’accrochage des œuvres de l’exposition se modifiera donc au cours de la semaine du 3 au 7 mai pour atteindre sa forme définitive qui se poursuivra jusqu’au 31 mai 1999.

« À partir d’une de mes empreintes digitales agrandies plusieurs milliers de fois, je cherche à développer une nouvelle sorte de langage pictural qui se situe entre la peinture, la photographie et l’estampe. L’empreinte de mon pouce gauche est d’abord imprimée par pression directe sur une surface de papier. Ensuite, elle est agrandie par photocopieur puis transférée sur de grandes toiles, ou travaillée par infographie. De " trace en trace ", une esthétique de la distance s’installe dans le processus de création. Le tableau devient l’écran du mouvement de sa disparition et nous amène ultimement à notre propre finitude. L’évanescence de la trace parle de l’extrême de la vie, de la chute existentielle … Dans la structure moléculaire de mes cellules, je me livre au fond de ma mémoire. Comme si l'idée de naître était inscrite au plus profond de mon corps. Cette chambre noire dans laquelle je me suis installée pour retrouver les traces de mon origine; le devenir visible de l'origine du monde. »

« Et l'idée de trace me ramène à la substance de l'œuvre.
Comme des faisceaux de lumière imperceptibles. Comme des épaisseurs.
Comme des jeux d'interstices inversés.
Comme des entrelacs de corps qui s'abîment de toute surface.
Comme des labyrinthes évanouis dans une vision rapprochée.
Comme des âmes flottantes qui appellent la matière.
Comme une sorte d'épreuve de la visibilité. »

Guy-Ann Albert détient un baccalauréat en arts plastiques et poursuit présentement ses études de maîtrise à l’Université Laval de Québec. L’artiste a participé, l’été dernier, au 16e Symposium international de la nouvelle peinture au Canada de Baie-Saint-Paul. Albert a à son actif quelques expositions individuelles et plusieurs expositions collectives dont l’exposition " Jonction " au complexe Méduse de Québec et " Cumular " à l’Université Laval. Albert reçoit en 1998 la bourse du Fonds FCAR pour le soutien de sa recherche de maîtrise.
-30-


Sources :
M. Nicolas Pitre, directeur


50, rue Saint-Joseph, C.P. 93, Alma QC Canada G8B 5V6

Tél. / Téléc. : (418) 662-7280

Courriel : sagamie@cgocable.ca

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 17 novembre 2006

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre