Arts et technologies informatisées

À la manière d'Arcimboldo

par Audrey Morin Thériault

À propos de ma démarche

Photo de Audrey Morin ThŽriault

Mes créations

Forum télématique

«Bonjour à tous! Comme la plupart de mes confrères et consoeurs de classe, je ne sais pas vraiment quoi dire sur moi. Alors, je vais commencer par le commencement. Je viens d’une région éloignée du nord du Québec, c’ est-à-dire Chibougamau où j’ ai débuté ma vie. Après mon secondaire, je suis partie aux études au Collège d’Alma en arts et technologies informatisées. L’an prochain, j’ai l’intention de poursuivre mes études en enseignement des arts à l’université de Chicoutimi car mon but premier est de partager ma passion avec les plus jeunes.Comme la plupart des étudiants du collège, j’aime m’amuser et ne pas perdre mon temps. Ma devise est: “ On a une vie à vivre pourquoi pas en profiter.”
C’ est ce que je fais. J’aime énormément la musique, c’est ma thérapie et elle m’ est très importante dans ma vie. Mon passe- temps préféré est de dormir et c’ est pourquoi que j’ ai choisi cette thématique: le sommeil. À mon avis, c’est la meilleure recette pour une vie active, mais parfois comme tout bon cuisinier, on manque notre coup. Je suis une personne sociable au point même d’oublier ce que j’ ai à faire.
En bref ceci est moi.
Alors bonne nuit et faites de beaux rêves!»

Mes creations

Mozaique

Profils



F-6

E-4

# 43

# 42

# 41

# 40

paves/F/43-F-6.jpg

paves/E/43-E-4.jpg

paves/43-43-01.jpg

paves/42-43-02.jpg

paves/41-43-03.jpg

paves/40-43-04.jpg

2001/02/05

2001/02/19

2001/01/22

2001/01/29

2001/02/12

2001/02/26


Forum télématique

THÉMATIQUES ABORDÉES

" L'Identité, le Portrait, le Territoire, le Paysage et l'Art total "

Nous passerons donc d’une diversification des modes d’échange
à un seule mode d’échange. Y-a-t-il là une perte?

Comme le monde se modernise de plus en plus, nous tombons dans un monde où toutes personnes penseront pareil et auront les mêmes buts dans la vie. Dans ce cas malheureusement, nous perdrons nos cultures, nos intérêts et sans cela il n’y aura plus de diversité et celle-ci nous apporte beaucoup. Prenons exemple sur l’art, de pays en pays l’art change parce que la culture, l’origine ,le pays , les lois, les centre d’intérêts change. Alors avec la mondialisation, nous allons perdre des caractéristiques importantes et intéressantes des cultures diverses de différents pays. Mais la mondialisation nous amène aussi dans l’environnement américain. Dans ce monde où l’argent mène le monde nous pouvons pensé alors que l’art va devenir aussi argent et non une manière de s’exprimer et cela ne doit pas devenir réalité, car il y aura là une perte considérable.
Chaque culture peut apprendre à d’autre et même l’améliorer mais, sans exagérer tout de même, car on n’aura tous la même idée de création et il n’y aura plus de nouveaux mouvements artistiques et c’est ça qui fait que l’art touche tout le monde et qu’elle n’est pas à critiquer. Si la vie de groupe, la politique, l’économie, le mode de vie devient identique partout dans le monde, l’artiste n’aura presque plus d’inspiration. La différence touche tout le monde, car chaque personne a ses préférences, certains aimeront mieux le concret, d’autres préfèreront l’abstrait, d’autre le cubiste ou bien l’impressionniste. Mais avec la modernisation tout cela changera, car ce sera l’argent qui va compter pour l’artiste. Celui-ci devra faire comme il y a plusieurs années avec l’Académie, se restreindre dans des directions et certaines normes mises au point pour faire de l’argent.
Prenons exemple sur Sergio Kokis qui reste maintenant ici au Canada, mais qui vient de l’Europe tout particulièrement de France. Celui-ci nous à apporter la Danse macabre, une manière de créer développer en Europe. Son principe est de recréer des scènes de tous les jours en peinture par exemple le médecin, le cancer, les maigres, la politique et encore beaucoup d’autres sujets. Par la suite, chaque tableau est jumelé à un poème expliquant l’œuvre. Cette Danse macabre est un cadeau pour notre société, mais Sergio Kokis nous à point demander de l’argent ni rien d’autre, car il voulait nous la faire connaître. Avec cette Danse macabre, il nous à démontrer que notre société l’inspirait et qu’il pouvait recommencer avec n’importe qu’elle société et que ce ne sera jamais pareil. Imaginer si le monde entier deviendrait semblable avec les mêmes idées politique, les mêmes cultures.
Alors c’est à nous de faire à ce que la modernisation ne touche pas l’art de créer et que nous gardions notre culture, nos idées et notre manière de penser mais, sans nécessairement ignorée le bon côté des autres cultures.

Courriel

Vers le haut

Arts et technologies informatisées
Partenariat avec www.sagamie.org