Arts et technologies informatisées

À la manière d'Arcimboldo

par Émilie Harvey

À propos de ma démarche

Photo de ƒmilie Harvey

Mes créations

Forum télématique

«Bonjour, tout le monde, je m’appelle Émilie Harvey, j’aurai bientôt 19 ans, c’est-à-dire au mois de mars.
J’ai choisi le thème des fonds marins pour représenter mon profil, premièrement, parce que mon signe astrologique est le poisson. Bien que je ne croie pas véritablement en l’astrologie, les astrologues définissent ce signe avec des caractéristiques qui sont parfaitement appropriées pour moi, soit : la sensibilité, l’imagination et la créativité. Ensuite, j’ai choisi les fonds marins pour leurs magnifiques couleurs variées, pour leur beauté et pour leur dynamisme.
Je suis issue d’une famille de deux enfants dont je suis la cadette, ma sœur aînée partage mon amour pour les arts, mais plus du côté contemplatif. Ma mère aime bien dessiner, mais pour mon père, c’est plus compliqué, disons qu’il apprécie bien mais pas plus que ça. Donc, je présume que mon talent me vient du côté maternel. Depuis que je suis toute petite, je ne fais que dessiner, et ma famille m’a bien encouragée à poursuivre dans cette voie. De plus, à l’âge de sept ans, ma mère a dû s’entêter afin de pouvoir m’inscrire au cours de dessins qui n’était offert qu’aux jeunes âgés de neuf ans et plus. Depuis, je n’ai jamais cessez de suivre des cours de dessins et de peintures. Alors me voici en arts et technologies informatisées, débutant ma quatrième et dernière session dans ce D.E.C.
Une autre de mes grandes passions se rattache de très près au dessin, soit le dessin animé, par exemple : Lady Oscar, Candy, les Shtroumfs… Et, bien entendu, les grands classiques de l’animation 2D de Walt Disney. C’est pour cela que mes deux passions convergent pour former une seule ambition de carrière et vous l’aurez sans doute deviné : faire du dessin animé. J’ai bien l’espoir que vous visionnerez un jour, mes futurs films d’animation ou " cartoons ".
En attendant, je compte bien m’inscrire au cégep de Rivière du Loup en dessin animé et animation 3D, ainsi que de continuer à peindre et dessiner encore aussi longtemps que je le pourrai.
Alors voilà, vous en savez un peu plus sur moi maintenant.

Émilie


Mes creations

Mozaique

Profils



L-7

K-3

# 29

# 28

# 27

# 26

paves/L/29-L-7.jpg

paves/K/29-K-3.jpg

paves/29-29-01.jpg

paves/28-29-02.jpg

paves/27-29-03.jpg

paves/26-29-04.jpg

2001/02/05

2001/02/19

2001/01/22

2001/01/29

2001/02/12

2001/02/26


Forum télématique

THÉMATIQUES ABORDÉES

" L'Identité, le Portrait, le Territoire, le Paysage et l'Art total "

QU'EN EST-IL DU PORTRAIT ?

«Comme plusieurs formes d’art, le portrait en traversant les siècles, a changé mainte et maintes fois de visage. En effet, comme l’explique bien monsieur Alain Laroche dans son texte " Qu’en est-il du portrait ?" tout a commencé par la peinture académique jusqu’à la photographie en passant par le cubisme, etc… Cependant, aujourd’hui au XXI ième siècle, il est si facile et accessible de faire des portraits, qu’on fini par se demander si les artistes ont toujours leur rôle à jouer et si oui, comment peuvent-ils utiliser les ressources techniques actuelles afin de produire des portraits possédant les qualités du portrait idéal.
Premièrement, pour répondre à ces quelques questions, il faut savoir qu’elles devraient être les qualités qui rendent un portrait plus intéressant, que le simple fait de se faire photographier au comptoir photo du magasin Sears le plus près de chez vous. Selon moi, les qualités d’un bon portrait diffèrent pour chaque personne, comme Frank Averbach dit que les portraits de son ami Bacon " ressuscitait les esprits ", je crois que la principale qualité d’un portrait, c’est en effet de reconnaître, dans ce portrait, l’esprit de la personne plus que son apparence physique du moment. Car vous le savez bien, l’âme d’une personne est immortelle tant qu’elle vit dans nos souvenirs, tandis que l’apparence change avec les années et s’oublie facilement même si on en a des photos.
Finalement, en déterminant cette qualité, je conclus que les artistes ont encore un aussi grand rôle à jouer dans la réalisation de portraits autant en peinture que dans d’autres médiums tangibles, qu’en infographie, qu’en télécommunication et toutes autres techniques actuelles. Pour ma part, je suis persuadée que les artistes sont encore très essentiels au portrait, afin de donner une âme immortelle à des visages (personnages) qui ne serait que beau à regarder, mais dénudé de sens, sans la précieuse contribution de l’artiste. Car tout homme est unique, chaque portrait se doit de l’être aussi.
En espérant que ma vision du rôle des artistes face au portrait vous est intéressé, je vous dis au revoir et merci d’avoir pris le temps de me lire. »

Courriel

Vers le haut

Arts et technologies informatisées
Partenariat avec www.sagamie.org