Arts et technologies informatisées

À la manière d'Arcimboldo

par Audrey Gagnon

À propos de ma démarche

Photo de Audrey Gagnon

Mes créations

Forum télématique

«Bon, bon, bon… il paraît qu'il faut écrire un texte sur notre petite personne. Ce qui pour moi est chose très difficile et je pense que c’est pareil pour tout le monde autour de moi.
Tout d’abord je suis une personne qui s’intéresse à beaucoup de choses pour rendre sa vie des plus intéressante car il faut dire qu’à Alma il faut s’occuper. Je me passionne pour la peinture, la musique (car j’en joue depuis longtemps et j’espère continuer), la nature mais la passion qui me plaît le plus (ou l’activité ) c’est sans contredit éplucher des carottes. Avant de faire mon cours en ATI je n’avais jamais fait de peinture ni toucher à plein de trucs que j’ai découverts pendant ces deux merveilleuses années. Aujourd’hui ces petits trucs font partie de mes passions.
Après ce cours, je compte bien me diriger vers la très jolie ville qu’est Québec pour faire mon cours en enseignement des arts et bien sûr tripper comme une malade et profiter de la vie en "appart ". J’ai choisi ce domaine car le monde de la technologie n’est pas vraiment pour moi malgré mon appréciation pour le cours d’ATI. Pourquoi l’enseignement des arts ? Tout d’abord parce que je suis une fille plus traditionnelle et parce qu’ensuite j’aime bien être parmi le monde et surtout les jeunes.
Et bien, je crois que j’ai enfin fini de vous parler de moi et j’en suis bien contente. Et peut-être qu’un jour je vais enseigner à vos enfants alors au plaisir de se revoir.»

Audrey Gagnon


Mes creations

Mozaique

Profils



K-2

B-7

# 24

# 23

# 22

# 21

paves/K/24-K-2.jpg

paves/B/24-B-7.jpg

paves/24-24-01.jpg

paves/23-24-02.jpg

paves/22-24-03.jpg

paves/21-24-04.jpg

2001/01/29

2001/02/12

2001/01/22

2001/02/05

2001/02/19

2001/02/26


Forum télématique

THÉMATIQUES ABORDÉES

" L'Identité, le Portrait, le Territoire, le Paysage et l'Art total "

Alain Laroche a écrit :
La conception et la réalisation de paysages virtuels à l’aide de logiciels 3D exigent-elles une expérimentation d’un lieu naturel? Sommes-nous en présence d’un nouvel espace à expérimenter? Est-ce finalement toujours un paysage
Tout d'abord, la conception et la réalisation de paysage virtuel à l'aide de logiciels 3D n'exige pas une expérimentation d'un lieu naturel parce qu'on ne peut pas explorer les lieux pour en faire une śuvre.
Avec les logiciels 3D nous n'avons aucune limite donc ce que l'on fait sort tout droit de notre imagination et peut être réaliste ou irréaliste.Tandis qu'avec les oeuvres venant d'un espace réel (paysage) nous avons une limite car l'objet utlisé restera toujours lui-même, même si nous le modifions.
Ensuite, l'art a évolué et nous avons de nos jours beaucoup d'autres moyens pour expérimenter l'art. Avec les logiciels 3D nous avons maintenant la possibilité de créer l'inconnu car nous partons d'un écran noir pour réaliser un espace qui devient réel sauf qu'au lieu de sentir l'espace, de pouvoir se promener à l'intérieur comme une oeuvre in-situ ou comme les oeuvres de Cristo nous pouvons voyager dans l'espace virtuel tout en étant à la même place. Donc, l'espace virtuel nous donne le moyen de voyager dans un monde inconnu qui nous permet plus de rêver.
Finalement, un espace virtuel peut être un paysage mais, un paysage ne pourra jamais être un espace virtuel.

Vers le haut

Arts et technologies informatisées
Partenariat avec www.sagamie.org