Arts et technologies informatisées

À la manière d'Arcimboldo

par Ludovic Côté Villeneuve

À propos de ma démarche

Photo de Ludovic C™tŽ Villeneuve

Mes créations

Forum télématique

«Bonjour aux visiteurs,
Mon nom est Ludovic Côté, j’étudie bien sûr en Art et Technologies Informatisée au Collège d’Alma. Pour ce qui est de l’avenir je prévois continuer ma carrière d’artiste vers les animations 3D, la conception graphique ou encore la vidéo. En ce qui concerne les portraits à la manière d’Arcimboldo, j’ai choisi un thème qui me représente très bien, les éléments ; soit le feu, l’air, l’eau et la terre. Tous comme eux je change radicalement de forme pour bien me muter à travers les jours et les gens. Le feu qui, par sa rage, brûle sans cesse pour ainsi se démarquer de tout agresseur. L’air , rapide et invisible, vol au-dessus et à travers de ce qu’elle veut pour sentir les présences qu’elle désire. L’eau, aussi essentiel que la vie, est le liquide qui nous sert d’apéritif au bien-être de vivre. La terre, mère de notre patrie, forme sa distinction par sa forme et sa consistance. Comme notre portrait est divisé en quatre parties différentes, chacun des éléments sera travaillés par sa forme. Voilà donc en quoi mon inspiration et ma création, ainsi que celles des trois autres personnes qui travailleront mon portrait devront être investis.
Bonne visite à tous sur le site de notre Télé Projet et merci pour tout.»

Mes creations

Mozaique

Profils



G-2

F-7

# 15

# 14

# 13

# 12

paves/G/15-G-2.jpg

paves/F/15-F-7.jpg

paves/15-15-01.jpg

paves/14-15-02.jpg

paves/13-15-03.jpg

paves/12-15-04.jpg

2001/01/29

2001/02/12

2001/01/22

2001/02/05

2001/02/19

2001/02/26


Forum télématique

THÉMATIQUES ABORDÉES

" L'Identité, le Portrait, le Territoire, le Paysage et l'Art total "

Alain Laroche a écrit :
Comment envisager l’art du portrait dans un siècle de communication?
Il est bien sur que l’art d’autrefois n’étais pas composer de la même manière qu’aujourd’hui. Celle ou l’ont voyaient de grands chef d’œuvre est dépassé par une nouvelle sorte d’art qui séjourne dans un sièclde de communication qui est le notre.
La photographie, la publicité de la télévision, les concepts graphiques , sont tous une méthode de procédé de conception que l,ont qualifie aujourd’hui comme de l’art. Celle d’autrefois me semble plus approprier de qualifier comme art que celle du présent, l’ère des télécommunication est bel et bien présente. La peinture qui nous était médium (elle continu à l’être bien sur, mais moins qu’avant) ne se fait surpasser la le palette de couleur et la souris d’un ordinateur, une machine que l’ont guide et nous un mouvement que l’ont créé.
L’art d’aujourd’hui n’est plus beauté comme les tableau de Monet pouvaient l’être, elle est seulement une réflexion d’un bien être que l’on recherche. La publicité qu’elle est l’art aujourd’hui. Il créé des concept de promotion, de vente, de produit qui apparamment peut nous être bon, c’est seuleemnt une fois de plus du capitalisme pur. Un moyen de communication, de présentoire pour attiser l’envie du consommateur quui est de se faire endoctriner par un producteur qui veut absolument vendre sont produit bon ou pas, seulement pour le gain de l’argent qui se trouve au bout de son principe.

Courriel

Vers le haut

Arts et technologies informatisées
Partenariat avec www.sagamie.org