Arts et technologies informatisées

À la manière d'Arcimboldo

par Geneviève Bédard

À propos de ma démarche

Photo de Geneviève Bédard

Mes créations

Forum télématique

«Coucou c’est moi! Je me nomme Geneviève et je suis en pleine santé. J’étudie présentement au Collège d’Alma en Arts et Technologies Informatisées plus communément appelé A.T.I. Je viens tout juste d’entreprendre ma dernière session ce qui veut dire que je vais terminer mon D.E.C. en mai 2001.
Moi j’adore les arts, je ne suis pas la meilleure mais j’aime ce que je fais et je le fais pour moi. J’adore dessiner et peindre et ce depuis mon très jeune âge. J’aime aussi beaucoup les enfants ce qui me permet de me diriger dans une branche un peu différente de celle des arts, l’an prochain. Je vais faire une demande à l’Université de Chicoutimi en enseignement préscolaire et primaire. Puis par la suite j’aimerais peut-être faire un certificat universitaire en enseignement des arts. Ah! Que de grands projets! Pour l’instant je me consacre à mes études et à mon travail. Maintenant je vous laisse découvrir et observer mes œuvres!»

Mes creations

Mozaique

Profils



A-7

L-2

# 04

# 03

# 02

# 01

paves/A/04-A-7.jpg

paves/L/04-L-2.jpg

paves/04-04-01.jpg

paves/03-04-02.jpg

paves/02-04-03.jpg

paves/01-04-04.jpg

2001/01/29

2001/02/12

2001/01/22

2001/02/05

2001/02/19

2001/02/26


Forum télématique

THÉMATIQUES ABORDÉES

" L'Identité, le Portrait, le Territoire, le Paysage et l'Art total "

Qu'en est-il du portrait ?
De nos jours, le portrait est vu comme quelque chose qui sert à conserver un souvenir d’une personne. Le dictionnaire définit le portrait comme étant une image, une représentation de quelqu’un, que ce soit par une photographie, une sculpture, une peinture ou un dessin. Le portrait ne date pas d’hier, plusieurs pays nous ont laissé des images marquantes. Van der Goes, Charles Quint sont des peintres du XVe siècle qui ont laissé leurs traces. Le genre évolua vers une représentation d’autant plus physique que spirituelle du modèle.
Selon ce qu’on dit dans l’encyclopédie Bordas, l’ambition première du portrait est la conservation des traits d’un visage fugitif, c’est-à-dire d’essayer le plus possible de garder les traits dominants du visage que l’on voit si peu de temps. Ainsi, les photographies servent à ranimer le souvenir d’un absent. Le portrait possède aussi une dimension qui cherche au-delà des apparences l’expression profonde d’un individu, sa psychologie, son attitude, voire son drame intérieur.
Je pense sincèrement que ces informations sur le portrait sont véridiques car lorsque l’on regarde une personne dans la réalité et que plus tard dans le temps on veut s’en souvenir, il est bien plus facile de se remémorer quelqu’un lorsque les traits de son visage nous rappellent son expression, sa façon d’agir.
Je crois que le portrait se traduit aujourd’hui comme un souvenir d’une personne, un souvenir que l’on voudrait garder toute sa vie dans sa mémoire. Pour cela, la photographie demeure selon moi, le meilleur moyen de se remémorer des visages. Par exemple, si on regarde une bande vidéo tournée pendant un événement quelconque de notre vie, on voit ce qui c’est réellement passé; mais lorsqu’on examine une photographie, on peut laisser notre imagination se souvenir du moment représenté sur la photo ou même d’idéaliser des moments vécus. Bref , je crois que la photographie nous incite à chercher dans notre mémoire ce qui nous fait découvrir bien des trésors.
Aujourd’hui et plus tard dans les années à venir la photographie sera de plus en plus présente car on aime garder en mémoire tous les moments présents. Dans l’art traditionnel j’ai l’impression que se sera plus difficile de garder le portrait, parce que les technologies d’aujourd’hui arrivent à dépasser ce que l’homme peut faire avec ses mains.
Finalement, pour moi il y a trois qualités importantes qu’un portrait devrait posséder à la base, tant au niveau de la photographie que de la peinture ou du dessin. Premièrement les traits du visages devraient être le plus réellement représenté. Par la suite, ce qui est tout aussi important c’est de faire ressortir les sentiments et l’expression de la personne au moment présent. Enfin, pour bien faire ressortir un souvenir il faudrait que le contexte, le décor dans lequel était la personne au moment où l’on veut se remémorer celle-ci soit bien représenté. Bref, ce qui est essentiel c’est d’avoir un souvenir dans son esprit.

Courriel

Vers le haut

Arts et technologies informatisées
Partenariat avec www.sagamie.org