Arts et technologies informatisées

À la manière d'Arcimboldo

par Véronique Arsenault Chouinard

À propos de ma démarche

Photo de Véronique Arsenault Chouinard

Mes créations

Forum télématique

«Je m'appelle Véronique Arsenault-Chouinard et j'étudie en Arts et Technologies Informatisées et c'est ma deuxième année. J'ai toujours eu une grande imagination et c'est pour cette raison que j'ai fait ce cours. Mais tout au long de mes deux années de cégep, je me suis rendu compte qu'en fait, ce n'était pas ce que j'aimerais faire dans mon proche avenir. Finalement, l'an prochain, j'irai probablement à l'université en communication ou bien un BACC en Études Littéraires. Parce que j'aimerais peut-être devenir journaliste ou autre chose qui se rapproche du journaliste.
Les livres ce sont un monde magique dont j'aime y entrer. Tout ce qui est proche ou loin des livres et de l'écriture ; j'adore. Alors, j'ai trouvé un autre moyen de faire fonctionner mon imagination et ma création. Je suis créative mais beaucoup plus dans le domaine de l'écriture que dans le dessin mais le cours d'ATI m'a aider à développer plus ma créativité et m'as beaucoup aider à être familiarisé avec l'ordinateur»

Mes creations

Mozaique

Profils



A-1

L-8

# 01

# 54

# 53

# 52

paves/A/01-A-1.jpg

paves/L/01-L-8.jpg

paves/01-01-01.jpg

paves/54-01-02.jpg

paves/53-01-03.jpg

paves/52-01-04.jpg

2001/01/29

2001/02/12

2001/01/22

2001/02/05

2001/02/19

2001/02/26


Forum télématique

THÉMATIQUES ABORDÉES

" L'Identité, le Portrait, le Territoire, le Paysage et l'Art total "

Qu'en est-il du portrait?

«Je crois que le portrait a beaucoup perdu de sa signification car de nos jours il y a peu de portraits qui se font comme avant c'est-à-dire ceux qui pendant des heures restaient assis devant le peintre qui peignait directement avec le sujet devant lui. Aujourd'hui ce n'est plus comme ça. Si on veut un portrait de nous aujourd'hui, nous avons juste à nous prendre en photo et le tour est joué. Cela coûte beaucoup moins cher et surtout c'est plus rapide.
Alors, il ne faut pas se le cacher l'art du portrait a beaucoup changé depuis XIX siècle, car je crois sérieusement que ce n'est plus de l'art mais plus une façon de faire de l'argent. C'est rendu beaucoup plus commercial et surtout avant c'était la haute bourgeoisie qui possédait ce privilège de posséder un portrait d'eux fait par un artiste connu, mais aujourd'hui c'est beaucoup plus simple tout le monde peut le posséder. Aujourd'hui qui n'a pas de photo ou ne possède pas de portrait que ce soit d'eux ou de d'autres monde de leur famille. Personne car c'est rendu une habitude.
On ne peut se le cacher l'art du portrait est oublié et c'est normal car l'art, peut importe qu'elle sorte que c'est et bien l'art a évolué et elle continuera toujours d'évolué. C'est bien triste pour ceux qui possèdent un talent immense pour le portrait en peinture mais aujourd'hui la popularité a bien changé. Mais on ne doit pas oublier qu'il y a quelques-uns qui veulent encore avoir leur portrait de peinture mais aujourd'hui c'est beaucoup plus cher et la valeur est plus grande qu'autrefois.
Bref, c'est simple à comprendre tout a évolué et la valeur de l'art à changé et c'est tout à fait normal. Dans le temps, le portrait voulait signifier le prestige, mais aujourd'hui c'est quelque chose de très normal et ordinaire.»

Courriel

Vers le haut

Arts et technologies informatisées
Partenariat avec www.sagamie.org