Jonquière
QC Canada


Article rédigé par Christiane Laforge, tiré du Progrès-Dimanche, 22 avril 2007


« ENTRE L'ARBRE ET LE ROC » - Prix de la Plume saguenéenne 1996
Illustré par Esther Jones
Les Édition JCL inc.
1998, 168 pages (format de poche) [12 ans et plus],
ISBN : 2-89431-158-3

« Autant l'avouer, j'étais très sceptique avant d'entreprendre la lecture de ce conte merveilleux peuplé de gnomes et d'oréades, sans parler des extraits poétiques bizarres et déroutants qui ponctuent le texte. Mais l'aspect vraisemblable d'une relation privilégiée entre deux êtres qui semblent avoir peu en commun a tôt fait de me rassurer. Je me suis ensuite laissé graduellement séduire par la poésie envoûtante de ce monde étrange et surnaturel.

Alors qu'il s'acharne à reboiser le site d'une ancienne mine, Thomas, un adolescent de quatorze ans, fait la rencontre d'une étrange et séduisante fillette. Mais Jeanne Sauvageau n'est pas comme les autres: elle se passionne pour les chauves-souris et les bains d'eau glaciale. Guidée par le destin, Jeanne concocte un audacieux projet pour libérer une colonie de chauves-souris prise au piège dans la mine. Elle aura besoin de Thomas, heureusement pour elle, qui est plus intéressé à l'assister qu'à planter des arbres.

Dès le début, je voulais tout savoir sur Jeanne Sauvageau, un personnage on ne peut plus bizarre et énigmatique. Il m'a fait autant plaisir de découvrir un adolescent sensible et observateur faire étalage de ses sentiments à travers un grand récit intérieur. La construction romanesque est intelligente, voire séduisante, surtout lorsqu'on en découvre les mérites à la toute fin du récit. Le vocabulaire est juste assez recherché pour stimuler l'intellect d'un adolescent et demeurer accessible.

Même après avoir littéralement dévoré «Entre l'arbre et le roc», je ne suis pas certain d'avoir complètement assimilé le monde surnaturel dont il est question. Chose certaine, sa poésie rayonnante et sa grandiose dimension spirituelle m'ont bercé dans le plus complet bonheur littéraire. Voilà une lecture merveilleuse, reposante, tonifiante pour l'imaginaire. Pas étonnant que ce livre ait déjà remporté un prix littéraire. »

Louis Laroche
Enseignant au primaire

© Extrait de la revue « Lurelu » hiver 1998, p. 20

Prix / Distinctions

Bibliographie complète


Vers le haut

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 20 septembre 2008

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre