Logo Lezard
Lézard # 15, Vol. 4 - SPÉCIAL SALON DU LIVRE 2001

l'APES

APES

 

Page 20 de 25


Encore nos nouveaux membres !


Photo de Gilles Ruel
Né à Desbiens, en 1946, Gilles Ruel a obtenu un D.E.C. en Assistance Sociale à Jonquière. De 1966 à 1997, il occupe diverses fonctions pour le gouvernement du Québec. Ses loisirs sont la chasse, la pêche et autres activités de plein air, avec, à l’intérieur, la lecture et la musique. Et de temps en temps un p’tit café chez Tim Horton’s ! Il a publié deux romans : Le Coffret de Toyokama, Émeraude (2000) ; Qui a chipé Kalemkalem?, Émeraude (2001) et la nouvelle “Nicolas voulait devenir un saint!”, dans ULUFF 8, 2001. “À la retraite depuis quatre ans, je profite de cette période pour m’adonner à l’une de mes passions : l’écriture. Mon but est d’amuser les gens, de leur faire oublier leur quotidien quand il devient trop lourd et, si la chose est possible, de leur procurer quelques parcelles de bonheur. Je trouve la vie trop courte pour la prendre au sérieux. Je préfère la prendre à cœur. Je veux devenir un bon auteur, mais qu’est-ce au juste un bon auteur? Ne le sachant pas, je me contente chaque jour d’essayer un peu plus, afin de savoir jusqu’où je peux aller…”
Photo de Nancy Vickers

© Photo S. Caluori

Née en 1946 à Arvida, Nancy Vickers habite Ottawa depuis 1967. Après avoir quité l’école à quinze ans, elle y est retournée après avoir élevé ses deux enfants pour terminer son secondaire à 40 ans. Elle voulait aussi apprendre à dactylographier pour réaliser son rêve : écrire. C’était à son tour de se mettre au monde... Ses premiers livres sont des livres fantastiques pour jeunes, La montagne de verre, Le trône des maléfices et Les sorcières de Chanterelles (Ed. Vermillon). Puis, après un rêve frappant, et ayant toujours désiré publier des nouvelles érotiques, elle publie Le pied de Sappho — consacrant ainsi la naissance de “Anne Claire” (Éd. Trois), avec laquelle elle remporte le Prix Trillium. Elle a eu le plaisir et l’honneur de voir son roman suivant, Tchador, (Éd. Trois) préfacé par Marie-Claire Blais, “l’écrivaine qui m’a mise au monde de l’écriture”. Et enfin, “Barbara Brèze” a vu le jour au Salon du Livre de l’Outaouais, pour signer L’hermaphrodite endormi (Guzzi). On ne sait laquelle des trois signera le prochain roman, Les satins du diable.

Photo de Yvon Dallaire
Né à Normandin en 1947, Yvon Dallaire a obtenu une maîtrise en psychologie de l’Université Laval (1976). Il a approndi sa formation en explorant l’analyse transactionnelle, la bioénergie, la Gestalt Therapie, la réflexologie, le massage shiatsu et enfin la “Sensate Therapy” aux États-Unis. Psychologue, massothérapeute et sexothérapeute, il ne cesse d’ailleurs d’explorer. Il a fondé le centre Psycho-corporel de Québec en 1980. Chroniqueur souvent consulté à la radio et à la télévision, (par exemple animateur de l’émission “Option-Santé” à Télémag 24 en 1996-1997), créateur et animateurs d’ateliers et de cours (au collégial), il donne de nombreuses conférences et a publié plusieurs ouvrages aux éditions Option Santé qu’il a créées. Les derniers en date en date sont Pour que le sexe ne meure pas : la sexualité après 40 ans” (1999) et Homme et fier de l’être (2001).

Vers le haut


Sommaire

Page 20 de 25

-Profil précédent

Portrait suivant



Dernière révision : 15 octobre 2001

Icone pour courrier à Raymond-Marie Lavoie
Raymond-Marie Lavoie