Logo Lezard
Lézard # 13-14, Vol. 4 - Spécial double

l'APES

APES

 

Page 15 de 23


Les régions prennent leur place à l'UNEQ

Nous étions treize autour d’une d’une même table, ce vendredi 8 décembre dernier. Le soleil entrait par les fenêtres et vrillait les cactus de la verrière de la Maison des écrivains, rue Laval, à Montréal. Nous venions du nord-ouest, du nord-est, du centre et du sud du Québec. Les membres du comité Trans-Québec, également l’ex-prési-dente de l’UNEEQ Denise Boucher, sa direction générale et la nouvelle responsable de l’animation et des communications, Ariane Berthouille. Cette rencontre suivait celle du 7 juin dernier, tenue à Jonquière. Seul Daniel Mativat de Laval n’était pas là : il venait de démissionner pour des raisons personnelles.
Essentiellement, nous avons proposé de mettre en place une commission itinérante, en concertation avec les écrivains habi-tant en région, dans le but de préparer le congrès d’orientation de l’UNEEQ (également une proposition du comité Trans-Québec). Deux propositions d’ailleurs entérinées par la dernière Assemblée générale annuelle. Nous avons également proposé de définir le rôle et les pouvoirs du modérateur du forum électronique et de les faire connaître aux membres. Quant à l’assemblée annuelle, il a été résolu à l’unanimité qu’elle soit maintenue à Montréal mais que le conseil d’administration étudie la possibilité de la tenir plutôt en mai ou juin, ce qui empêcherait la duplication des activités liées au Salon du livre de Montréal. Cependant, les deux réunions sta-tutaires du Comité Trans-Québec devraient avoir lieu si possible hors de Montréal.
Il a également été proposé d’augmenter la part budgétaire de ce comité et d’examiner la possibilité d’une lecture publique avec les écrivains de la région visitée lorsque ce comité se réunit à l’extérieur de Montréal. La prochaine réunion devrait se tenir en mai ou juin prochain, probablement à Rimouski. Pour favoriser la participation des écrivains habitant les régions les plus éloignées, Fernand Belhumeur de l’Abitibi propose de payer aux membres des régions excentrées l’équivalent de 0,25$ du kilomètre, peu importe le moyen de transport utilisé — ce qui est adopté avec joie. Il est souhaité par ailleurs que L’Unique devienne moins querelleur et rende compte davantage des activités des écrivains de tout le Québec, de son centre à ses périphéries. À tout le moins, l’information qui ne peut être publiée dans L’Unique devrait être photocopiée et rendue disponible sur demande. On suggère de publier dans le prochain numéro un graphique illustrant la fréquentation de l’ILE, [site web de présentation des écrivains québécois [http://www.litterature.org/ NDLR] Également, de rendre disponibles les activités régionales sur le site "redynamisé" de l’UNEQ, notamment les mémoires présentés par des écrivains à la Commission des Etats généraux sur la langue française, ceux entre autres de Gérard Bouchard, Robert Dôle, Elisabeth Vonarburg, Yvon Paré, Danielle Dubé.

Photo de Danielle Dube
Au moment de l’épuisement de l’ordre du jour, le soleil avait abandonné les cactus, et nous nous sommes quittés avec l’impression de nous connaitre un peu plus, même dans nos disparités, et de continuer à avancer lentement tels des éléphants patients au milieu d’un vaste échiquier. Au plaisir de vous entendre à nouveau.

Danielle Dubé
déléguée de l'UNEEQ, région Nord-Est du Québec.

Bande du bas de page

Vers le haut


Sommaire

Page 15 de 23

14

-Profil précédent

Portrait suivant

16



Dernière révision : 6 février 2001

Icone pour courrier à Raymond-Marie Lavoie
Raymond-Marie Lavoie