Logo Lezard
Lézard # 13-14, Vol. 4 - Spécial double

l'APES

APES

 

Page 7 de 23


Nouvelles du CQRHC : Les emplois culturels au Québec
(Un peu de langue de bois pour nous chauffer cet hiver...)

La ministre d’État au Travail et à l’Emploi, madame Diane Lemieux, et la ministre de la Culture et des Communications, madame Agnès Maltais, ont signé le 19 octobre 2000 une entente visant à favoriser le développement et la consolidation de l’emploi dans le secteur culturel ainsi que la formation continue. Pour ce faire, le gouvernement du Québec a déclaré qu’il injectera de nouveaux crédits de 27,6 M$ d’ici la fin du mois de mars 2002, dont 15 M$ proviendront d’Emploi-Québec et 12,6 M$ du ministère de la Culture et des Communications.

Une Entente sur deux ans : un premier pas dans la bonne direction

Cette entente sur la Stratégie québécoise de développement des ressources humaines en culture s’articule autour de trois axes d’intervention : consolidation et développement de l’emploi, accès à la formation continue et connaissance du marché du travail. Cette “ stratégie ” a été élaborée conjointement par le Conseil québécois des ressources humaines en culture (CQRHC) et les ministères interpellés au premier chef : la culture, l’emploi, la solidarité sociale pour les questions de sécurité du revenu.

  • Une envergure gouvernementale : un objectif à atteindre

Le président du CQRHC, monsieur Michel Laurence, a tenu à signaler que tout cet excellent travail, “ nous l’avons accompli en ayant accepté dès le départ de relever le défi de la concertation sectorielle-régionale. En effet, le Conseil québécois des ressources humaines en culture est formé des représentants de 46 associations du secteur dont les 12 Conseils régionaux de la culture ”. Il a rappelé à madame Maltais l’engagement qu’elle avait énoncé, en pré-sence des membres du CQRHC réunis en assemblée générale le 14 juin dernier, de “ relever le défi d’interpeller l’action horizontale de tous les ministères concernés par l’emploi culturel”. Autrement dit, pour certains volets de la “ stratégie ”, les ministères des Régions, des Affaires municipales et de la Métropole ainsi que celui de l’Industrie et du Commerce, devront être sollicités et y participer très activement. Il a assuré les ministres de la pleine collaboration du CQRHC. Déjà, un comité de coordination se met en place et une première réunion est planifiée au tout début novembre.

  • Un secteur d’emplois important, ayant des caractéristiques particulières

À titre indicatif, on estime la population active expérimentée du secteur culturel à 100 000 personnes au Québec, occupant plus de 500 fonctions de travail distinctes, dont deux fois plus de travailleurs autonomes que dans le reste de la population active québécoise, tous secteurs confondus. En regroupant les associations professionnelles, disciplinaires et les instances régionales, le CQRHC assure la représentativité et la cohé-rence des interventions en matière de développement des ressources hu-maines. Ce 19 octobre dernier, les deux ministres ont d’ailleurs salué à maintes reprises l’excellent travail de concertation et de réflexion mené au CQRHC.

Pour information : Louise Boucher, coordonnatrice 1 877-475-628



Le Forum@2000 du CRHSC

Le cinquième forum annuel du CRHSC s'est tenu les 22 et 23 septembre au Musée canadien des civilisations à Hull au Québec. L'événement a permis de réunir plus d'une centaine de cadres supérieurs de la culture et d'éducateurs de différentes disciplines culturelles d'un peu partout au Canada. Ensemble, ils ont acquis de nouvelles informations, analysé l'évolution du développement des ressources humaines dans le secteur culturel et proposé des objectifs communs et des orientations pour le secteur. Les parti-cipants ont particulièrement aimé l'expérience. Ils ont trouvé le contenu meilleur que celui des cinq dernières années. L'honorable Jane Stewart, ministre de Développement des ressources humaines Canada a lancé le Forum. Elle a parlé des projets du gouvernement fédéral de consolider son partenariat avec les conseils de secteur, y compris le CRHSC. Elle a ajouté que les investissements stratégiques du Fédéral pour favoriser la formation continue et les approches intégrées de formation et d'éducation se poursuivraient. “Un programme national sur les compétences et l'apprentissage permettrait à Ottawa et aux provinces d'élaborer des stratégies conjointes en matière de développement des ressources humaines”, a-t-elle déclaré. Madame Stewart a félicité le CRHSC pour le travail accompli et souligné le succès extraordinaire du Programme Jeunes stagiaires du CRHSC. “Dans certains cas, plus de 90 % des jeunes stagiaires ont trouvé des emplois permanents dans le secteur”, a-t-elle ajouté.

Le mini-budget du ministre Martin accorde quelques concessions aux travailleurs autonomes. À partir de janvier 2001, ces derniers pourront déduire la part de l'employeur de leurs contributions au RPC dans leur déclaration de revenus. “Nous apprécions vos efforts, monsieur Martin, mais je crois que vous auriez pu faire beaucoup plus”, a déclaré Jean-Philippe Tabet, directeur général du CRHSC.

QuestionArt - CHRSC
17 rue York, Pièce 201
Ottawa (Ontario) K1N 9J6
Tél. : 613-562-1535
Téléc. : 613-562-2982

Courriel : info@culturalhrc.ca
www.culturalhrc.ca

Vers le haut


Sommaire

Page 7 de 23

6

-Profil précédent

Portrait suivant

8



Dernière révision : 6 février 2001

Icone pour courrier à Raymond-Marie Lavoie
Raymond-Marie Lavoie