Diffusion immédiate

l'APES

APES


BORÉAL 20 ANS

Affiche BOREAL 20 ANS

Toute la science-fiction et le fantastique
québécois à Chicoutimi!

les 16, 17 et 18 juillet 1999
Université du Québec à Chicoutimi
Pavillon des Humanités

Rencontres, causeries,
exposition rétrospective, vidéos...

Programmation

Le prix d’entrée pour les trois jours, 15 $,
donne droit au spectacle musical du vendredi soir (Oratorio de Tyranaël).

Le billet du spectacle seul est de 10 $.

On doit s’inscrire séparément
pour le souper-lecture-soirée dansante
du samedi soir (12 $)

Hier, aujourd’hui, demain

Il y a exactement vingt ans que se tenait le congrès Boréal, le premier des congrès québécois sur la science-fiction et le fantastique, à l’Université du Québec à Chicoutimi, dans les locaux qui sont depuis devenus le Pavillon Sagamie. De l’avis des historiens des genres populaires au Canada (Cf David Ketterrer, Canadian Science Fiction and Fantasy, Indian University Press, 1992), c’est le second événement fondateur de la littérature de SF&F modernes au Québec, après la création en 1974 de la revue Requiem devenue Solaris à l’occasion du premier Boréal, en 1979. Celui-ci rassemblait en effet les auteurs, les éditeurs, les critiques et les amateurs du genre qui allaient par la suite constituer et demeurer le noyau essentiel du milieu au Québec. Cela fut confirmé lors des Boréal qui se sont également tenus à l’UQAC en 1982 et 1988, jumelés avec des colloques internationaux sur le sujet. Entre temps, Boréal était devenu un événement annuel, qui s’est déplacé au Québec (à Québec, à Montréal) et même... à Ottawa, par le biais des amateurs franco-ontariens du genre.

C’est pourquoi il nous a semblé approprié d’organiser un événement pour commémorer cet anniversaire et, à la veille de l’an 2000, l’âge définitivement adulte non seulement de la SF et du Fantastique au Québec mais aussi du policier et du thriller, autres genres populaires en voie d’acquérir leurs lettres de noblesse spécifiquement québécoises.

Pour l’amour de la symétrie temporelle, cela devait se passer à l’Université du Québec à Chicoutimi : elle nous a généreusement offert une fois de plus son soutien financier et logistique.

Nous tenons donc à remercier l’UQAC, notamment en la personne de Monsieur Jean-François Moreau, doyen aux Études Supérieures et à la Recherche, dont le support enthousiaste ne s’est pas démenti depuis le début, et Monsieur Jean-Pierre Vidal, du Département des Arts & Lettres, indispensable agent de liaison.

Nous remercions également l’Association professionnelle des écrivains de la Sagamie, qui a accepté de marrainer ce projet, et d’y participer.

Nous tenons aussi à exprimer toute notre gratitude au Conseil des Arts du Canada: sans son aide précieuse, ce festival n’aurait pas eu lieu.

Nous remercions enfin, mais les derniers seront les premiers, tous les participants, auteurs, artistes, éditeurs, lecteurs, qui ont contribué et contribuent toujours à l’évolution des genres populaires au Québec. Et nous remercions en particulier tous ceux qui nous ont prêté des documents, livres, vidéos, photos, oeuvres d’art et autres artefacts pour l’Exposition rétrospective accompagnant le festival. Sans ces jalons, le chemin parcouru depuis vingt ans serait moins clair, et le chemin futur moins prometteur.
Quelques-uns des auteurs présents

Jean-Jacques Pelletier

Jo‘l Champetier

Francine Pelletier

Jean-Jacques Pelletier

Joël Champetier

Francine Pelletier

Patrick

Hugues

Photo de Élisabeth Vonarburg

Patrick Sénécal

Hugues Morin

Élisabeth Vonarburg

Alain Bergeron


Partenaires indispensables

Université du Québec ˆ Chicoutimi

l'APES

APES

- 30 -


Sources :
Mme
Élisabeth Vonarburg

L'association professionnelle des ecrivains de la Sagamie
C.P. 20035, CSP Place du Saguenay
Chicoutimi (QC) Canada G7H 2S2