Diffusion immédiate

l'APES

APES


PASSAGES

Objet

Festival Mots & Musique au Petit Théâtre de L'UQAC
Quand Les 17 et 18 mars 2000


Le Festival littéraire annuel organisé par l'Association Professionnelle des Écrivains de la Sagamie, Mots & Musique, aura lieu les 17 et 18 mars prochains au nouveau Petit Théâtre de l'UQAC.
Le titre du spectacle est " Passages ", et il aura lieu le samedi 18 mars, à partir de 19 h. Le prix d'entrée est de 15 $ - Étudiants : 10 $
Le spectacle mettra en scène une quinzaine d'auteurs, poètes, nouvellistes, romanciers : Aude, André Carpentier, Hugues Corriveau, Allen Côté, Jean-Paul Daoust, Michel Dufour, Marie-Sissi Labrèche, Christiane Laforge, Paul-Chanel Malenfant, Serge Mongrain, Jean-Alain Tremblay, Pierre Samson et Laurier Veilleux, accompagnés des improvisations du groupe Les Radicaux Libres (Carol Dallaire, Denis Bouchard, Claude Lachance). (CV des artistes)
Le vendredi 17 mars, à partir de 19:00 également et au même endroit (Petit Théâtre UQAC, entrée gratuite) on pourra rencontrer plusieurs de ces auteurs lors d'une causerie sur le thème "Écrivains en passage" : qu'on passe d'un texte à un autre, qu'on change de genre littéraire, d'éditeur, de maison, de ville, de pays... d'une vie à une autre vie somme toute, les écrivains sont des êtres assez mobiles. Que perd-on, que gagne-t-on lorsqu'on passe ? On pourra en discuter avec eux, sagement ou non...

Avec la participation

CV des artistes participants :

AudeAUDE
Née à Montréal en 1947, de son vrai nom Claudette Charbonneau-Tissot jusqu'en 1983, elle a obtenu une maîtrise en littérature à l'Université Laval, où elle poursuit un doctorat en création littéraire tout en étant professeure au Cégep François-Xavier Garneau à Laval. Elle a collaboré aux revues La Nouvelle Barre du jour, Les Écrits du Canada français,
Intervention, Châtelaine, Québec français et Chroniques. Elle a reçu, en 1997, le Prix du Gouverneur général du Canada (romans et nouvelles) pour Cet imperceptible mouvement (XYZ, 1997). Ses oeuvres les plus récentes sont: La Chaise au fond de l'oeil (XYZ, 1997), et L'Enfant migrateur (idem, 1998).

Marjolaine BouchardMarjolaine BOUCHARD
Née en 1968 à La Baie, elle poursuit des études en littérature française à l'Université de Chicoutimi, tout en travaillant à Faune et Parcs du Québec. Elle a reçu le Prix de la Plume Saguenéenne pour son roman-jeunesse Entre l'Arbre et le Roc (JCL, 1998) ; ses publications les plus récentes sont La Marquise de poussière et Le Cheval du Nord (JCL, 1999).

Andre Carpentier
André CARPENTIER
Né à Montréal en 1947, nouvelliste et romancier, André Carpentier détient une maîtrise (1973) en études littéraires de l'Université du Québec à Montréal ainsi qu'un doctorat (1986) en études françaises de l'Université de Sherbrooke. Il est aujourd'hui chargé de cours à l'Université du Québec à Montréal. S'intéressant aussi à la bande dessinée et à l'humour, il a dirigé un collectif sur la bande dessinée québécoise paru dans La Barre du jour, et travaillé pour une revue de bandes dessinées, l'Écran, en 1974. En 1975, il est adjoint au directeur du Pavillon international de l'humour de Terre des hommes. Il a aussi participé à l'organisation de Boréal 81 et Boréal 83 (Congrès québécois de fantastique et de science-fiction) ainsi que du premier «Colloque de bandes dessinées de Montréal » en 1985. Son nom apparaît à la table des matières de nombreux collectifs et de la plupart des revues qui ont publié des nouvelles au Québec. Ses œuvres les plus récentes sont Carnet sur la fin possible d'un monde (nouvelles), XYZ, 1992; Bread of the Birds, nouvelles, trad. M. Bullock, Ekstasis, Victoria, 1993; La Renouée ds oiseaux (nouvelles), Boréal, 1999, Gésu Retard, roman, Boréal, 1999. (Photo : © ACHÈME)

Hugues CORRIVEAU
Né à Sorel en 1948, il a obtenu un doctorat en études françaises, option création, de l'Université de Sherbrooke en 1988. Il est professeur au Collège de Sherbrooke depuis 1973. Il a a été codirecteur de la revue littéraire La Nouvelle Barre du jour de 1981 à 1984. Collaborateur à Lettres québécoises depuis 1990, et Trois depuis 1988. Il se voyait attribuer, en 1991, le Prix Adrienne-Choquette pour son premier recueil de nouvelles Autour des gares et le Prix Alfred-DesRochers pour son roman La Maison rouge du bord de mer en 1992. En 1996, il recevait le Grand Prix littéraire de la Ville de Sherbrooke pour son recueil de nouvelles Courants dangereux. Ses oeuvres les plus récentes sont: Le Livre du frère (Éditions du Noroît, 1998 ) et Parc Univers (roman, XYZ, 1998).

Allen COTÉ
Né à Jonquière en 1959, il a fait des études en littérature, en art et en cinéma à l'UQAM. Il a publié La Ruelle au fond du coeur aux Intouchables, en 1997, ainsi que plusieurs nouvelles et poèmes dans diverses revues québécoises (Stop, Gaz Moutarde, etc.)

Jean-Paul Daoust
Jean-Paul DAOUST
Né à Valleyfield en 1946, il détient une maîtrise en lettres de l'Université de Montréal (1974) . Il est professeur au département de français du Cégep Édouard-Montpetit depuis 1974. Il a collaboré à de nombreuses revues au Québec, en Ontario et en France, ainsi qu'à Estuaire dont il est directeur. Il a participé à de nombreuses manifestations publiques, au Québec (Place aux poètes, Nuit de la poésie, Festival «Hors-jeu» au Musée d'art contemporain, Festival international de poésie de Trois-Rivières) et à l'extérieur (Toronto, Moncton et en France). Il a obtenu, en 1990, le Prix littéraire du Gouverneur général du Canada pour Les Cendres bleues et a été finaliste du Prix du Conseil des arts et des lettres du Québec en 1998. Ses oeuvres les plus récentes sont: Taxi pour Babylone (Écrits des Forges, 1996); Les Saisons de l'ange (Éditions du Noroît, 1997). (Photo : © Mario SAVOIE)

Michel DufourMichel Dufour
Né en 1945 à Lac-à-la-Croix, au Lac Saint-Jean, il a fait des études en sciences de l'éducation, en sciences humaines et en santé communautaire. Comme psychopédagogue, il a oeuvré auprès de clientèles diverses, des enfants aux adultes. Intéressé aux approches alternatives, il a eu l'idée d'approfondir le domaine fantastique des contes et ds allégories, dans les recueils Allégories pour guérir et grandir (JCL, 1993) et Allégories II, Croissance et harmonie (idem, 1997). Il dérive maintenant vers la nouvelle plus traditionnelle, en publiant dans les collectifs (Un Lac, un fjord V, JCL).

Marie-Sissi LABRÈCHE
Née à Montréal en 1969, elle a fait des études "slalom", psychologie, sexologie, histoire, pour aboutir enfin en littérature ; elle termine sa maîtrise en création littéraire sur le roman, et en particulier l'auto-fiction, à l'Université du Québec à Montréal. En parallèle, elle est journaliste pigiste pour des magazines. Plusieurs de ses nouvelles ont été publiée dans des revues littéraires québécoises (Stop, XYZ, Nouvelles Fraîches). Elle vient de gagner le premier prix des Grands Prix de la Société Radio-Canada (nouvelles). Son premier roman, Borderline, va paraître en avril aux éditions Boréal.

Photo de Christiane LaforgeChristiane LAFORGE

Écrivaine, journaliste au Progrès du Saguenay depuis 1973, organisatrice de spectacles et soirées culturelles. Prix du journalisme Auguste Béchard 1977; Elle s'appelle Saguenay, texte poétique, Prix Odette Lebrun 1979. Lettres jamais écrites, récits et poémes, 1998, JCL, Chicoutimi.

Paul-Chanel MALENFANT
Né à Saint-Clément en 1950, il a obtenu un doctorat en littérature québécoise à l'Université Laval en 1979. Il enseigne à l'Université du Québec à Rimouski depuis 1983. Il a publié des poèmes et des textes dans La Barre du jour, La Nouvelle Barre du jour, Liberté, Voix et images, Estuaire, Urgences et Nuit blanche. Responsable de la section poésie de Livres et auteurs québécois de 1979 à 1981, il a également été membre du comité de lecture et de rédaction d'Estuaire de 1980 à 1983. Certains de ses textes ont été lus au réseau FM de Radio-Canada, aux émissions « Poésie» et « L'atelier des inédits ». En 1998, il a reçu le Prix Alain Grandbois et le Grand Prix du Festival international de la poésie (Fleuves) ainsi que le Grand Prix Société Radio-Canada, ("Des ombres portées") Ses plus récentes parutions: Fleuves (Saint-Hippolyte : Éditions du Noroît, 1997); Quoi, déjà la nuit? (roman) (Montréal, L'Hexagone, 1998).

Serge MONGRAIN
Né en 1948, il vit en Mauricie. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs par des contributions littéraires et photographiques. Ses photographies ont été exposées au Québec et en Europe. Il a également collaboré à de nombreuses revues dont notamment à Inter, Le Sabord, Dixit 01, Protée, Poésimage (Paris), Estuaire, Urgences, Le Mensuel Littéraire (Belgique), Espace global Magazine, Pléiade Edizioni Universum (Trento, Italie), etc. ses dernières parutions sont: L'Objet des sens (Saint-Hippolyte : Éditions du Noroît, 1996); Le brouillard (idem, 1999).

Pierre Samson
Pierre SAMSON
Né à Montréal en 1958, et romancier, Pierre Samson a été banquier, chauffeur, barman puis recherchiste et scripteur à la télévision. Il s'exile en 1995 à Toronto, pour écrire en toute paix son premier roman, Le Messie de Bélem. De retour dans sa ville natale, il publie son second roman intitulé Un garçon de compagnie (1997, Les Herbes Rouges) qui était en lice pour le Prix du Gouverneur général du Canada en 1998. Il a collaboré à plusieurs reprises au quotidien Le Devoir. Son |uvre la plus récente Il était une fois une ville (roman), a été publiée par Les Herbes Rouges en 1999. (Photo : © Josée LAMBERT)

Photo de Jean-Alain TremblayJean-Alain TREMBLAY

Baccalauréat en éducation, U. Laval, 1989. Romancier, il a écrit La Nuit des Perséïdes, 1989, Quinze, Montréal, Prix Robert Cliche, 1989, Prix France-Québec Jean Hamelin, Paris 199 , Prix de la BCP du Saguenay-Lac Saint-Jean, 1990. La Grande Chamaille, 1993, Quinze, Montréal. Plusieurs nouvelles dans le collectif Un Lac, un Fjord, (1994, 1995, 1996).

Laurier Veilleux
Laurier VEILLEUX
Né à Saint-Benjamin en 1946, poète et nouvelliste, Laurier Veilleux détient un baccalauréat ès Arts du Séminaire de Saint-Georges de Beauce et une licence en lettres de l'Université Laval à Québec. Il obtient également, en 1987, une maîtrise en création littéraire de la Faculté des Lettres de l'Université Laval sous la direction du poète et professeur Jean-Noël Pontbriand. De 1967 à 1969, il est membre de la troupe des Treize. En 1970, il donne un cours de poésie québécoise au Collège des jésuites (l'actuel Saint-Charles-Garnier) à des élèves de Collégial II. Il a alors une sorte de coup de foudre pour l'enseignement de la littérature. En janvier 1970, Il est engagé comme professeur de littérature par le Cégep François-Xavier-Garneau où il travaille toujours. Il a obtenu le troisième prix du Concours de poésie Octave Crémazie dans le cadre du Salon du Livre de Québec en 1978. Ses oeuvres les plus récentes sont De l'Espoir et autres choses inutiles (Québec, Le Loup de Gouttière, 1996) et Précipité de la mémoire (idem, 1998).

Carol DallaireCarol DALLAIRE
(responsable de la partie musicale)
Surtout artiste en arts visuels mais aussi musicien, natif de Jonquière, Carol Dallaire a depuis 1977 participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives au Québec, au Canada et à l'étranger (Rencontres internationales de la Photographie à Arles et à l'École nationale de la photographie à Arles, en Espagne, à l'école des Beaux-Artsde Barcelone et à l'Institut Français d'Écosse à Édinbourgh, lors de la Biennale Fotofeis). Son travail a fait l'objet de nombreuses publications, dont le récent numéro spécial de la revue Spirale, "L'État des choses photographiques" le numéro spécial du Mois de la Photo 1999 de CVPhoto, dans le Répertoire des livres d'artistes au Québec, 1993-1997 ainsi que dans le numéro "La mort de Molière et des autres" de la revue Protée. Familier de l'internet, il se trouve sur de nombreux sites ont celui de la Bibliothèque nationale du Québec ainsi que sur les cédéroms Musée virtuel de la photographie québécoise (Galerie Vox) et La mort de Molière et des autres (Protée).

Ses recherches et travaux liés à l'imagerie et à l'impression numérique, à la narrativité et à la problématique de l'interactivité l'ont amené à se rendre à deux reprises au Banff Centre for the Arts en 1994 et 1995. Il se rendait en novembre 1996 en résidence à Méduse (Québec) au studio Avatar pour y réaliser la trame sonore d'un projet questionnant la problématique du multimédia. Depuis, il s'intéresse au traitement du sujet dans le rapport du texte à l'image dans sa relation avec l'utilisation de la voix, des sons et de la musique perçus comme éléments narratifs et dramatiques. Avec les musiciens Denis Bouchard et Claude Lamarche, il participe à un groupe de musiques improvisées, multimédia et performances, "Les RadicauxLibres". Le groupe a présenté de nombreux concerts/performances au Centre national d'exposition à Jonquière, dans les centres d'artistes Séquence de Chicoutimi, Langage Plus d'Alma et Espace Virtuel de Chicoutimi ainsi qu'à la galerie l'Oeuvre de l'Autre et au Petit Théâtre de l'Université du Québec à Chicoutimi. Récemment, avec quelques membres du groupe, il participait, à l'auditorium Dufour de Chicoutimi, à l'événement "Lettres de Sarajevo" organisé par le Théâtre des Deux Mondes.

Logo du Conseil des Arta du Canada

Logo du C.A.L.Q.

APES

- 30 -


Sources :
Mme
Élisabeth Vonarburg

L'association professionnelle des ecrivains de la Sagamie
C.P. 20035, CSP Place du Saguenay
Chicoutimi (QC) Canada G7H 2S2