Sujet : «Histoire d'I.L.»
(1ère partie)

Date : 30 janvier 1994

8 de 9EspacePrecedente

Envoyé par : I.L. à : A.L
Message :

L'argument de la lance n'avait pas convaincu I.L. qui cherchait à comprendre comment on pouvait utiliser, encore une fois, cet exemple: l'arme ne tue pas mais bien l'homme qui la tient.

Spheres

L'homme ou son cousin l'avait produite cette arme !!! Les statistiques tendaient à le démontrer, plus d'hommes mouraient chaque année de blessure par balle que par coups et blessures infligées par une chaise. I.L. se disait qu'à main nue, l'homme peut encore serrer la main de son adversaire; à portée de javelot, c'est déjà plus difficile.

Certes la technologie était belle et utile, mais était-elle si utile que l'on dût l'accepter sans réserve. I.L s'était surpris à réfléchir sur les nécessités d'une technologie qui excèderait les besoins réels de l'homme. A.L. avait-il tant besoin d'une autoroute électronique ultra-tout-ce-que-vous-voudrez? La chose n'existait pas encore et déjà le terme lui semblait galvaudé. I.L. était convaincu de pouvoir continuer à vivre sans la présence de la haute technologie. I.L. écrivait et il écrirait. I.L. porterait et I.L. marcherait. I.L.était à peu près certain que l'avenir de la société devait être ailleurs que devant un écran. I.L.ne tentait-il pas de faire oublier, dans son travail, l'outil électronique pour laisser au spectateur le loisir de profiter du contenu de l'oeuvre. Et puis en cas de panne d'électricité toute cette technologie ne valait pas la chaleur d'une bougie.

I.L. avait voulu brusquement soulever la question de Nobel, l'inventeur de la dynamite et instigateur des prix du même nom ...mais le goût de discourir s'était dissipé. Sans plus tarder, I.L. avait retrouvé son livre-fétiche, un court roman de l'anglais Roy Lewis qui s'intitulait «Pourquoi j'ai mangé mon père». Préhistorique, technologique et délicieux. Si A.L.pouvait le lire, il comprendrait, se dit I.L.

EspacePrecedente

Subventionné
par

Culture et communications QC

© Projet Outarde
Produit et réalisé par

Interactio Qui ltée.


Partenariat avec www.sagamie.org