Quelques oeuvres recentes


Chicoutimi
QC Canada


« PAROXYSMES »
La parole hyperbolique de Michaël La Chance

Michaël La Chance parmi les finalistes
des Prix littéraires du Gouverneur général 2006,
pour cet essai « Paroxysmes »

Dans tout paroxysme, où le phénomène et la sensation atteignent leur plus haut degré, la parole dépasse l’expérience. Les deux grands relais du genre paroxysmal sont Hölderlin et Celan, auxquels s’ajoutent Büchner et Lautréamont en poésie, Kiefer en peinture.
Chaque montée paroxysmique s’échelonne selon différentes stratégies et conduit à la création de formes d’existence.

Cet essai s’emploie à en analyser les différents vecteurs et nous introduit d’emblée au paroxysme du moment tournant, celui où tout poète fait face à la « montagne », où l’autre fait défaut. L’échec de la rencontre avec l’humanité devient alors une chute dans l’abysse, une plongée dans les sens affolés.

Michaël La Chance est philosophe et poète. Professeur d’histoire et de théorie de l’art à l’Université du Québec à Chicoutimi, il est membre du CELAT et directeur de la galerie L’Œuvre de l’Autre.

Parution : avril 2006 chez Vlb éditeur
Coll. « Le soi et l’autre » - Essai
ISBN :  2-8900-5944-8


Vers le haut

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 9 novembre 2007

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre