Répertoire artistique régional

1750, rue des Maristes, Chicoutimi QC Canada

Code postal : G7H 7M2

Tél. : (418) 543-8937

DomaineMétiers d'art

disciplineDisciplines multiples

mediumTechniques multiples

 

Courrielfrancine.delavoie@sympatico.ca

Ma demarche

Francine Lavoie-Verniault dans sa salle-a-manger

« Le temps des Fêtes est la période de l'année que je préfère entre toutes. J'en apprécie l'esprit convivial, autant que la dimension religieuse, et pour mesurer mon attachement, il suffit de jeter un oeil à l'intérieur de ma résidence de Chicoutimi. Dans toutes les pièces, on retrouve des décorations confectionnées par mes soins, des maisons de bois peint et des images faites au petit point qui tiennent compagnie à des dizaines, voire des centaines de petits trésors accumulés au cours des 30 dernières années. D'un côté, j'ai aménagé un village jeannois qui renferme plus d'arbres et plus de neige. Plus étendu et comprenant davantage de maisons, un village saguenéen lui fait face, encadrant une table digne des mille et une nuits. Enfin, sous mon sapin, j'y ai créé une troisième communauté : la ville de Saguenay.

Longue et élégante, ma table est dressée en permanence, puisque j'y offre fréquemment le thé ou le café dans de la vaisselle aux couleurs des Fêtes.
Arbre de Noel
Des chandelles rouges, des motifs au petit point et de multiples décorations, dont un charmant Père Noël en traîneau, confèrent à l'ensemble un air féérique. La salle à manger ne serait pas complète sans un arbre de Noël et perfectionniste comme je suis, j'ai transformé le mien en un mélange de musée et une large tranche du siècle précédent.

En plus de celles que j'accumule depuis 30 ans, il y en a que je reçois en cadeau lorsque des gens ferment maison et celles que je trouve dans des marchés d'antiquités, en particulier ceux de l'Estrie que je fréquente depuis plusieurs années.

En même temps, je suis très attachée aux cristaux blancs hérités de ma mère, Marie-Luce Lachance. lls ont été fabriqués avec du fil à broder et pour les raidir, ma mère les a fait tremper dans une solution de sucre blanc. Une fois les fêtes terminées, je perpétue leur magie en retirant les décorations de Noël de la salle à manger. Je garde ce qui est rouge et blanc, tout en ajoutant des bonhommes de neige, ce qui me permet de célébrer ce que j'appelle la Fête des Neiges, puis la Saint-Valentin...
la suite

Visite de ma maison


Vers le haut

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 30 novembre 2006

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre