Ville Saguenay QC Canada


« LA FOLLE DE LA GARE »

Résumé du livre

Étrange sentence

Au lieu de purger une peine en prison, Nathalie – grâce à ce qu’elle croit être l’influence de son père juge qu’elle déteste et avec lequel elle n’a pourtant plus aucun contact – est tenue de partir au loin, dans une petite localité, pour s’occuper d’une très, très vieille dame, Mathilde.

Mais on ne fait plus les vieilles dames à partir du même moule qu’autrefois ! Dès son arrivée, Nathalie s’en rend bien compte. Et surtout, elle comprend qu’elle aura à composer avec une situation aux antipodes de tout ce qu’elle avait pu imaginer.

La vieille Mathilde a ses secrets, une façon bien à elle de considérer la vie, l’amour, la haine, l’amitié. Elle a aussi ses manies. Certaines très étranges, comme d’aller s’asseoir à la petite gare ferroviaire chaque semaine à la même heure. Elle semble pourtant n’y attendre personne. Ou plutôt si ; mais personne ne descend ; personne ne vient à sa rencontre…
Réjouissant
Ce premier roman de Francine Grenon, lauréate du prix La Plume saguenéenne, nous conduit dans les méandres de deux existences qui flirtent sans cesse avec la folie, mais une folie belle, inoffensive, qui aide à vivre, et parfois à survivre. L’atmosphère de ce récit, les deux femmes qui en font les frais et les images qui s’en dégagent sont on ne peut plus réjouissantes.

À propos de « LA FOLLE DE LA GARE » par Francine Grenon.

À prescrire de toute urgence à ceux et celles qui présentent des symptômes de mélancolie !
Ce premier roman, « LA FOLLE DE LA GARE » a décroché le prix « La plume saguenéenne » en 2003.

Roman publié en mars 2004 chez les Éditions JCL
168 pages
- ISBN : 2-89431-296-2


Vers le haut

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 22 mars 2006

Commentaires
Webmestre