« EXCÉDEZ II : Les accidentés »
un récit de glace fendue de Cindy Dumais
à la Salle I et II de Espace Virtuel
- Du 18 janvier au 25 février 2007 -

Photo © Cindy Dumais
Espace Virtuel présente l'exposition « Excédez II : Les accidentés » de Cindy Dumais

Le projet EXCÉDEZ est tentaculaire. Ses prolongements mobiles et non articulés favorisent l’élaboration d’une œuvre multidimensionnelle, où est questionnée la notion d’accident.

Cette fois-ci, cet accident vient comme un désir de sommeil, rompu par l’aspiration: une chute, un son abrupte, une insomnie d’hiver, une neige qui tarde ou s’attarde.

Cindy Dumais est née à Dolbeau au Lac-Saint-Jean et travaille à Chicoutimi depuis 1998. Elle poursuit présentement le doctorat en Étude et pratique des arts à l’UQAM et elle détient une maîtrise en création de l’Université du Québec à Chicoutimi.

Son implication dans le milieu culturel se fait à travers diverses pratiques, de l’art à l’enseignement, de l’organisation de manifestations artistiques jusqu’au graphisme. Excédez II : Les accidentés constitue le deuxième tome au projet Excédez : Je suis une auto mais je n’ai pas de mobile, présenté en 2004 à la galerie Séquence de Chicoutimi.

© Cindy Dumais
Elle a participé à Excès de vitrine (Jiix) 2004 projet d’art urbain. Membre des ateliers TouTTout depuis 1999, elle participe à de nombreuses expositions collectives entre autres Convergence (2004), Les mille mémoires à venir premier volet. En 2003, elle reçoit la bourse de deuxième cycle Alcan-Arthur Villeneuve, 2002 la bourse PAIR pour les études supérieures (deuxième cycle) et en 2001 la bourse d’excellence de la Fondation Desjardins. La revue Inter Art Actuel lui consacre la couverture de son numéro d’automne 2003 avec l’infographie CHOC (2001). L’Écart (Rouyn-Noranda) la reçoit en résidence de production dans le cadre de la onzième Biennale d’art contemporain jaune de l’Abitibi-Témiscamingue. En 2004, la collection Loto-Québec fait l’acquisition d’une série de 14 infographies Cortège épistolaire (1999).

Photo © Cindy Dumais

Aussi, lors du vernissage de l'exposition, lancement et lecture de « CHUTE »
(recueil de poésie) jeudi 25 janvier à 17 h
© Cindy Dumais
« Un cube blanc
comme l’intérieur de ma bouche ou le lieu d’un travail tentaculaire EXCÉDEZ II : Les accidentés présente Dina, Dany, Isabelle, Laurie, sortis d’un cube blanc déplié et elle : pour refermer la boîte. Créature, née de la chute, tombée, de l’oeil, tombée, d’un cube blanc dans mon ciel qui ne peut être bleu ni l’asphalte noire car il y a la neige. La neige trop blanche pour mon œil m’a chuchoté dans mon oreille ouatée mon œil mon œil mon œil
Mon œil de porcelaine
Il y a la neige l’hiver long comme une ligne ligne blanche qui me fait glisser ligne blanche que je perds ligne blanche qui relie, jeu de correspondances, recherche de relations, contaminante, vertigineuse et excessive, où le projet devient autonome ou accidentel. Un accident qui vient comme un désir de sommeil, rompu par l’aspiration: une chute, un son abrupte, une insomnie d’hiver, une neige qui tarde ou s’attarde.

Il y a la neige
Je calfeutre mon corps
Il y a la neige
Plastiques dans mes fenêtres
Il y a la neige
Qui embrouille ma vue
Il y a le vent
Il y a le froid
Trop froid pour voir
Et Carl mort figée
Glace fendue
Corps trop lourd pour la surface
Glacé
L’eau lourde l’eau froide
Je suis retournée pour voir et je n’ai rien vu
Revenue aveugle »

- 30 -

Source :
©
Cindy Dumais


534, Jacques-Cartier Est, Saguenay-Arr, Chicoutimi QC


Vers le hautEspace

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 5 février 2007

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre