Logo de Ville d'Alma

Colloque du 4 octobre 1997

Logo de Ville d'Alma

Comitˇ organisateur Programme du colloque Th¸mes des ateliers Participants au colloque


Atelier V

Un modèle de partenariat à mettre en place

Animateur : M. Daniel Hébert

Secrétaire : M. Pierre Bourdeau


Dans le cadre de sa politique culturelle, la Ville d’Alma nous propose la création d’une Société de développement des arts et de la culture à Alma. Le conseil municipal souhaite ainsi s’associer au milieu des arts et de la culture et à leurs partenaires pour les impliquer concrètement dans l’application de la politique culturelle d’Alma et trouver des avenues réalistes au soutien des arts et de la culture. Avant d’aborder le modèle d’organisation à adopter, nous examinons l’impact et l’influence de la culture et des arts dans notre économie locale.


Les entreprises culturelles commerciales (les librairies, le cinéma, la location des vidéos, les magasins de disques...), les organismes sans but lucratif (les centres d’artistes, les événements artistiques et spectacles culturels, la diffusion du livre, la formation en danse et en musique...), l’intervention de la ville d’Alma, l’enseignement spécialisé des arts et de la culture à la Commission scolaire et au Collège d’Alma, génèrent des retombées économiques directes et indirectes de 6 à 7 millions de dollars par année. En plus de créer et de maintenir des dizaines d’emplois professionnels, l’ensemble de l’activité culturelle influence directement la vitalité du secteur commercial almatois. Nous pouvons aisément constater qu’il existe une étroite relation entre la participation du public à des spectacles, au cinéma, à des visites d’exposition, etc. et la consommation que ces activités entraînent pour le secteur commercial. De plus, les activités et les manifestations culturelles offertes, correspondent aux attentes des entreprises privées et des citoyens qui souhaitent s’installer dans un milieu, dans une municipalité où l’on tient compte de la qualité de vie de sa population.

Malgré cet impact économique positif des activités culturelles sur notre communauté et des efforts particuliers consentis depuis plusieurs années par les partenaires du milieu, plusieurs organismes culturels rencontrent des difficultés de viabilité, de stabilité et de maintien en emploi de leurs travailleurs et de leurs professionnels. Quant aux artistes, ils sont plus ou moins reconnus pour leur travail et les efforts qu’ils consacrent à leur création et leur production artistique.

La concertation des partenaires et des milieux culturels pour le financement des arts et de la culture est, certes, la principale faiblesse que nous rencontrons sur notre territoire.

Pour résoudre cette problématique, n’y-a-t-il pas lieu de proposer des avenues nouvelles nous permettant d’entrevoir un redressement de cette situation? La mise en place d’une Société dont le principal mandat viserait à s’occuper du financement des arts et de la culture est-il prometteur? L’implication des entreprises privées, des commerces, des professionnels est-elle nécessaire? Quelles formules de financement correspondraient aux particularités de notre milieu?


LES PRINCIPAUX ENJEUX

La structuration d’une organisation associant le milieu des arts et de la culture et leurs partenaires que sont la municipalité, les institutions d’éducation et les entreprises privées.

La détermination des objectifs de cette organisation en tenant compte des éléments déjà identifiés dans la politique culturelle d’Alma (réf.: Politique culturelle, p.31, 45 et 46);

L’innovation dans les sources de financement sans dédoubler ou nuire aux activités de financement déjà organisées par le milieu des arts et de la culture;

La détermination de programmes novateurs permettant d’associer le milieu des affaires et le milieu des arts et de la culture.

Vers le haut

Atelier 1

Atelier 2

Atelier 3

Atelier 4

Atelier 5

SODAC d'Alma

Droit d'auteur
Dernière révision : 17 décembre 1998

Commentaires
Webmestre
Raymond-Marie Lavoie