« Je ne pensais pas que ce serait sucré »
Texte de Catherine Cyr - Mise en scène de Patrick Quintal

Ne manquez pas cette création signée :
Théâtre La Rubrique de Jonquière et Théâtre du Double signe de Sherbrooke

Quand le désir et la passion rencontrent la raison !

Tel un papillon déployant fièrement ses ailes après une longue période de préparation, Le Théâtre La Rubrique vous présente aujourd’hui sa toute nouvelle création pour l’hiver 2007.

Entre la magie et le réalisme, ce premier texte de la jeune auteure Catherine Cyr, vous transportera d’un univers à l’autre grâce à sa grande puissance symbolique. Une mise en scène ingénieuse de Patrick Quintal, directeur artistique du théâtre Double Signe de Sherbrooke, nous propose un univers où scénographie, éclairages projections vidéo et costumes permettent aux quatre comédiens et comédiennes d’évoluer dans une ambiance vaporeuse et colorée digne de nos rêves et fantasmes les plus fous. Une histoire à la fois sensuelle et psychologique qui vous séduira par son lien avec le monde contemporain et par sa façon de vous faire voir l’enfer!

Lucifer (Benoît Lagrandeur), dit Lucas, n’a plus le désir de rien. En pleine crise d’identité il se retrouve donc chez le docteur Anna Bettelcott (
Guylaine Rivard), psychanaliste de profession, afin d’entreprendre une thérapie. Mal lui en pris, il fera alors non seulement la découverte de son moi profond, mais aussi celle de Rose (Marianne Roy), fille adolescente du Dr. Bettelcott. Cette jeune fille, passionnée des papillons, troublera la vie de Lucifer à un point tel qu’il se questionnera sur sa conception du bien et du mal. Perséphone (Lysanne Gallant), déesse des enfers et ancienne maîtresse de Lucifer saura-t-elle aider notre pauvre diable?

Je ne pensais pas que ce serait sucré : Une réflexion sur nos désirs profonds, un moment de pur délice au cœur de la magie du théâtre.

Pour cette nouvelle production, Le Théâtre La Rubrique s’est associé au
Théâtre Double Signe de Sherbrooke afin de proposer sur scène le talent de comédiens et concepteurs provenant des deux régions. Cette union vous permet d’apprécier une fois de plus le travail de La Rubrique en terme de théâtre de création et de constater les forces d'une autre compagnie québécoise évoluant dans le même créneau. Une formule gagnante démontrant la vitalité des compagnies de théâtre en région. Je ne pensais pas que ce serait sucré sera également présentée du 7 au 24 mars prochain au Petit Théâtre de Sherbrooke.
Ce que les journalistes en pensent :
  « Un enchantement! Il n'y a pas d'autres mots pour décrire la pièce....Je ne pensais pas que ce serait sucré, propose une réflexion sur l'amour, la vie, la mort, des thèmes mille fois exploités, certes, mais rarement avec une telle finesse, une telle justesse de ton.... »
Daniel Côté, Le Quotidien, 18 janvier 2007.
  « La mise en scène de Patrick Quintal est magnifique... »
Mélanie Patry, Radio-Canada.
  « Chapeau à Benoît Lagrandeur (Lucas) pour la justesse de son jeu. Dramatique, hystérique, passionné, émerveillé, le personnage créé par le comédien est délectable...Le texte, le premier de Catherine Cyr, est poétique, très imagé et rempli de subtilité. On n'a pas assez d'une représentation pour apprécier chacune des métaphores... »
Nancy Ouellet, LBR.ca, vendredi 19 janvier 2007
- Texte Catherine Cyr - Mise en scène Patrick Quintal - Direction de production Catherine Sasseville - Interprétation Lysanne Gallant, Benoît Lagrandeur, Guylaine Rivard et Marianne Roy - Régie Lilie Bergeron, Michel Côté et Julie Pelletier - Assistance à la mise en scène et régie Julie Pelletier - Scénographie Serge Lapierre - Costumes Hélène Soucy - Musique Jacques Jobin - Projection Anh Minh Truong - Éclairages Alexandre Nadeau

Coproduction entre le Théâtre La Rubrique de Jonquière
et le Théâtre du Double Signe de Sherbrooke,
Présentée du 17 janvier au 3 février 2007
Du mercredi au samedi 20 h
Salle Pierrette-Gaudreault du mont Jacob Jonquière.

Pour public adulte - admission : 25 $ - étudiants : 15$ - groupe de 10 personnes et plus : 13$

Le Théâtre La Rubrique reçoit pour ses activités de production le soutien du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts du Canada ainsi que de la Ville de Saguenay.

- 30 -


Source :
Mme
Josée Bourassa
(418) 542-5521


Saguenay-Jonquière, Québec Canada

Partenariat avec www.sagamie.org

Droit d'auteur
Dernière révision : 9 mard 2007

Raymond-Marie Lavoie
Webmestre